Actualité sportive en auvergne



Football Coupe
Photo © Philippe Bigard

Moulins sort de la Coupe par la grande porte

Pas d’exploit pour l’ASM, hier soir, en 32es de finale. Les Moulinois ont été battus par Niort (2-1), après avoir rivalisé tout au long du match avec une équipe évoluant en Ligue 2.

Sans démériter et en se montrant plus souvent dangereux que ses adversaires, Moulins s'est incliné, hier soir à domicile (2-1). Battu à l'expérience par des Niortais qui ont bien géré la rencontre dès son entame.

Le match ne pouvait pas moins bien démarrer pour les Moulinois, visiblement crispés dans les premières minutes de jeu.

Tigroudja butait d'abord sur Guichard (5e), mais quasiment dans la foulée le gardien moulinois s'inclinait sur une frappe lointaine de Dona Ndoh (6e). Un but qui avait au moins le mérite de réveiller les joueurs d'Hervé Loubat. Cuvier se créait deux belles opportunités coup sur coup après des percées menées par les frères Alouache (14e, 16e). Sans succès. Cuvier, toujours lui, très remuant sur le front de l'attaque asémiste, égalisait finalement quelques minutes plus tard. Bien lancé en profondeur par Suchet, il trompait le portier niortais d'un petit tir plein de sang-froid (20e).

Début de match raté pour les Moulinois


Un but qui relançait totalement Moulins dans la partie. L'ASM faisant jeu égal avec les professionnels niortais jusqu'au tournant du match et une faute de Fugier dans la surface de réparation. Le penalty était transformé par Roye (43e).

S'en suivait une longue altercation entre les joueurs après une provocation du buteur et capitaine des Chamois, Jimmy Roye.

Une 2e mi-temps moins rythmée


Au retour des vestiaires, le rythme du match baissait nettement. Peu d'occasions pour les pensionnaires de Ligue 2, qui frappaient seulement au but à trois reprises. Des frappes de Koukou, Koné, et Rocheteau, non cadrées (76e, 78e, 85e).

Les Moulinois, de leur côté, se montraient plus dangereux. Bétéhé, Bertho et Suchet s'y mettaient à trois pour tenter de tromper Allagbe, auteur de deux parades spectaculaires (60e).

Puis, c'était au tour de Franco de se créer une belle situation, mais son tir, pas assez puissant, était stoppé par le gardien adverse (81e).

L'ultime occasion, une frappe de Bertho dans le petit filet extérieur (88e), ne changeait rien.

De quoi laisser des regrets aux Moulinois qui ont fait mieux que simplement rivaliser avec des joueurs évoluant deux étages plus haut.

La fiche

Moulins (stade Hector-Rolland). Niort bat Moulins 2 à 1. Mi-temps : 1-2. Arbitre : M. Batta. 2.100 spectateurs environ.

Buts. Pour Niort : Dona Ndoh (6e), Roye (pén. 43e) Pour Moulins : Cuvier (20e),

Avertissements. À Niort : Rioye (11e), Tigroudja (33e), Bong (45e). À Moulins : Suchet (28e), Diaby (45e). Alouache M. (55e), Rouchon (90e).

Moulins. Guichard ; Fugier, Bétéhé, Rouchon (cap.), Bertho ; Suchet, Diaby (Franco, 72e) ; Alouache M. et S., Ruffaut (Ba, 79e) ; Cuvier. Entraîneur : Hervé Loubat.

Niort. Allagbe ; Lahaye (Sambia, 56e), Choplin, Bong, Kiki ; Koukou, Roye (cap.) ; Djigla, Tigroudja, Rocheteau ; Dona Ndoh (Koné, 77e). Entraîneur : Régis Brouard.

Commentaire