Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Cyclisme
Photo © Archives Richard Brunel

Le Tour de France 2016 passera en Auvergne !

Le Tour de France en Auvergne. Beaucoup en rêvaient ces dernières semaines, après la belle cuvée 2015. Ce désir sera réalité pour la 103e édition en 2016. En effet, selon nos informations, la Grande Boucle fera étape dans la région au minimum deux jours l'été prochain.

Quelques jours après la victoire de Christopher Froome sur les Champs-Elysées, le parcours du Tour de France 2016 est déjà attendu avec beaucoup d'impatience par tous les amoureux du cyclisme. Si celui-ci ne sera officiellement dévoilé au grand public que le 20 octobre prochain, nous pouvons d'ores et déjà annoncer que les Auvergnats seront gâtés pour la 103e édition. 

Après trois étapes inaugurales dans la Manche, la Grande Boucle devrait ensuite passer par le centre de l'Hexagone, pour arriver en Auvergne lors du 5e jour de course le mercredi 6 juillet 2016. Cette étape partirait de Limoges pour rejoindre le Massif Central et plus précisément le Lioran (Cantal). La seule et unique fois que la station de sports d'hiver avait accueilli une arrivée, c'était en 1975. Une étape à l'époque remportée par le Belge Michel Pollentier, devant son compatriote et maillot jaune Eddy Merckx. 

 

Sur le papier, cette fin d'étape s'annonce en tout cas spectaculaire puisque pour rejoindre le Lioran depuis Murat, le peloton devra parcourir 11,9 km avec une ascension à 4,43 % de moyenne (le pourcentage maximum sur ce parcours étant à 8,1%). Autre certitude, le Tour sera à nouveau en Auvergne le jeudi 7 juillet 2016, mais rien n'a encore filtré quant aux routes qu'emprunteront les coureurs. Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier), dernière cité auvergnate à avoir accueilli la Grande Boucle en 2013, est candidate. Tout comme Le Puy (Haute-Loire), Brioude (Haute-Loire), la ville natale de Romain Bardet, ou encore Ambert (Puy-de-Dôme). 

Passage par le col du Béal ?



Ce dernier territoire possède d'ailleurs un atout dans sa manche, le passage par le col du Béal, qui a tant séduit Christian Prudhomme lors du Critérium du Dauphiné en 2014. En février dernier, le directeur du Tour de France était en tout cas dithyrambique quand à la candidature du Pays d'Olliergues : « Elle m'a impressionné par le dossier, qui est absolument formidable, tout en couleurs. Ça ressemble à une candidature de grand départ, je ne sais pas si j'ai bien lu d'ailleurs. Le dossier est très très impressionnant, fait manifestement par des gens qui ont une envie incroyable, qui ont du cœur, et qui savent organiser des courses cyclistes, on l'a vu sur le Dauphiné où l'arrivée au col du Béal était magnifique. » 

Pourrait-il y avoir d'autres étapes dans la région ? Tout reste encore ouvert. En revanche, quant à une éventuelle montée du puy de Dôme, tant espérée par bon nombre d'amoureux de la petite reine, il est peu probable que ce soit pour 2016...
Commentaire