Actualité sportive en auvergne



Plus Hockey-patinage

Papadakis-Cizeron, encore seuls au monde !

Encore une fois, il y avait eux et les autres. Les Clermontois Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont conservé leur titre mondial de danse sur glace, cette nuit, dans la patinoire de Boston, après avoir survolé le programme libre. A 20 et 21 ans, ils figurent déjà dans l'histoire du patinage artistique international.

Magiques. Exceptionnels. Hors-normes. Ils ont tout juste 20 et 21 ans mais avec Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, les superlatifs commencent déjà à manquer. Ce jeudi, les deux Auvergnats ont une nouvelle fois ébloui la planète avec une prestation historique qui les a logiquement propulsé sur la première marche du podium mondial.

Vitesse, grâce, technique, modernité, symbiose, ... Leur programme libre n'a peut-être pas faire fondre la glace de la patinoire de Boston mais il a visiblement fait chauffer les calculettes des juges. Leur score ? 118,17 points pour un total cumulé de 194,72 points avec le court : jamais dans l'histoire de la danse sur glace, des patineurs n'avaient fait aussi bien, ce qui donne une petite idée de la dimension dans laquelle évoluent aujourd'hui Papadakis et Cizeron. 



En 2015, leur titre mondial conquis à Shanghai, alors qu'ils pointaient à peine le bout de leurs patins sur la scène internationale, avait fait mis en émoi le monde si feutré et conservateur de la danse sur glace. Un an plus tard, les deux prodiges étaient donc attendus au tournant et ils sont parvenus à frapper encore plus fort. Et ce, malgré une avant-saison tronquée par la commotion cérébrale dont Papadakis fut victime en août dernier, après une chute à l'entraînement.

Ce résultat, ils le doivent autant à leur talent qu'à leur travail rigoureux avec leur entraîneur Romain Haguenauer. C'est sous sa houlette, depuis quatre ans, que les deux Auvergnats qui patinaient ensemble à Clermont dès l'âge de 8 et 9 ans, ont pris une autre dimension. Après s'être installés un moment à Lyon, ils l'ont d'ailleurs suivi de l'autre côté de l'Atlantique, à Montréal (Canada), où ils résident désormais. 

Grâce à leur programme libre d'exception, intitulé « Build A Home » (« Construire une maison »), Papadakis et Cizeron continuent en tous les cas de se construire un palmarès exceptionnel. A respectivement 20 et 21 ans, un âge où normalement un patineur commence à peine à prendre conscience de ce qu'est le niveau international, les voilà déjà double champions du monde et d'Europe. Une précocité au sommet unique dans les anales de la discipline. Dans toute l’histoire du patinage français, aucun athlète toutes catégories confondues n’était parvenu non plus à remporter deux titres mondiaux consécutifs. Papadakis et Cizeron l'ont déjà fait et deviennent également les deuxièmes Tricolores à avoir gagné plus d'une fois un sacre planétaire après les mythiques Andrée Joly et Pierre Brunet, sacrés quatre fois en couple (1926, 1928, 1930 et 1932). Et quelque chose nous dit que ce n'est pas prêt de s'arrêter...

A Clermont. A noter que Gabriella papadakis et Guillaume Cizeron seront de retour en Auvergne dans les prochains jours à l'occasion de la tournée de l'équipe de France qui fera étape à la patinoire de Clermont.
Commentaire