Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

Sangé Sherpa, le pionnier des Puys [classements complets]

Sur un parcours très roulant, Sangé Sherpa a remporté facilement le trail Chaîne des Puys-Faille de Limagne, hier à Volvic. Une épreuve qu’il a bouclée avec une moyenne de plus de 10 km/h.

La première édition de la Volvic Volcanic Experience version longue s’est offert un très beau vainqueur. Sangé Sherpa a dompté ce trail de la Chaîne des Puys-Faille de Limagne de manière magistrale. Sa victoire ne souffre d’aucune contestation. Après le forfait de dernière minute du vainqueur de l’an passé Anthony Gay, le Népalais faisait figure de légitime favori. Il n’a pas déçu. Parti sur le coup des 4 heures en compagnie de 400 compagnons de galère, Sangé Sherpa a pris la direction des opérations au petit matin.

Un parcours roulant

« Avant que le jour ne se lève, je n’avais aucune idée des positions de chacun, explique Sangé Sherpa. Ce n’est qu’au sommet du puy de Dôme que j’ai compris que j’étais en tête. » Une position que le Népalais n’a plus jamais quittée. Mais ce trail Chaîne des Puys-Faille de Limagne fut tout sauf une promenade santé. Les 110 kilomètres du parcours offrent un terrain de jeu très roulant. Dans le format Ultra Trail, la Volvic Volcanic Experience sort des sentiers battus. Preuve en est, Sangé Sherpa a bouclé l’épreuve en 10?h 45’29”, soit une moyenne légèrement supérieure à 10 km/h.

« C’est vrai que normalement je cours plutôt entre 8 et 9 km/h, remarque le vainqueur. Sur ce trail, le dénivelé est moins important qu’ailleurs. Il faut donc beaucoup courir. J’ai essayé de gérer mon avance, mais sur la fin cela devenait difficile. » La dernière partie de course, encore plus roulante, fut éprouvante pour le leader mais aussi pour tout le peloton. Les températures, soudainement hautes, n’ont bien évidemment pas aidé. Qu’importe, Sangé Sherpa a su conserver une avance conséquente (plus de 45 minutes) sur le second Grégory Bouttier, tout surpris de terminer sur la deuxième marche du podium.

L'Espagne en force

Chez les féminines, après l’abandon prématuré de l’Italienne Francesca Canepa, l’issue ne faisait aucun doute. Sarah Verguet Moniz a dominé l’épreuve de la tête et des épaules en prenant même une belle sixième place au scratch, en 12?h 27’03”. Une performance de taille pour l’Espagnole.Sur l’épreuve de 110 km, l’Espagnole Sarah Verguet Moniz a survolé les débats en s’imposant en 12?h 27’03” (sixième place au scratch). Photo R Brunel

L’Espagne fut également à la fête sur le Trail Impluvium, épreuve de 43 km. Pedro José Hernandez Sanchez a bouclé cette troisième édition en 3?h 24’32”, lui aussi surpris par le parcours roulant proposé par la Volvic Volcanic Experience.

Arnaud Clergue

Le calendrier 2019 des courses hors-stade en Auvergne

Les classements complets de la VVX

 

Commentaire