Actualité sportive en auvergne



Photo © GORCE Jean-Louis

Rencontre avec Muriel Hurtis, la marraine du Cross de Volvic

Après Marie-José Pérec et Christophe Lemaitre, la médaillée olympique Muriel Hurtis. À Volvic, samedi, l’ancienne et si souriante sprinteuse sera la marraine de son premier vrai cross.

Vous souvenez-vous de votre dernier passage en Auvergne ?

C’était en 2015, à Clermont, aux championnats de France en salle. Mais pas comme compétitrice ; pour les voir, en spectatrice. Je garde de bons souvenirs de ce Stadium, j’y ai eu des titres de championne de France.

Vous possédez un magnifique palmarès sur piste. Et le cross ?

Je n’en ai jamais fait ! (rire). Déjà, j’ai commencé l’athlétisme assez tardivement et puis j’ai tout de suite été orientée sur du sprint. Mon professeur d’éducation physique m’avait sollicitée pour l’athlé dès 11 ans, en 6e, et j’ai accepté d’en faire… à 14 ans, en 4e. Je n’ai fait aucun cross ni à l’UNSS, ni ensuite à Bobigny, et je n’en ai jamais eu l’envie.

Pourtant, vous courez ?

Oui, des courses sur route, des trails. Par exemple, le trail de Serre Chevalier, en septembre, et Marseille-Cassis, fin octobre.

Le marathon vous tenterait-il ?

Je ne peux pas dire que je me refuse d’en faire. Peut-­être dans 2 ans. En fait, je me suis donné des petits challenges depuis 4­-5 mois car je commençais à avoir une vie de sédentaire. J’avais arrêté le football américain parce que c’était trop compliqué pour les horaires. Avec la course à pied, j’ai beaucoup plus de liberté.

Pourquoi accepter d’être la marraine du cross de Volvic ?

Je pars du principe que tout ce qui tourne autour de la course à pied fait partie de mon univers, de ma famille. Et si je peux promouvoir, je le fais avec plaisir. J’aime ces ambiances sympathiques, aller à la rencontre des gens, échanger.

Vous ne devez pas manquer de sollicitations ?

J’en ai pas mal, 3 à 4 par mois. Surtout des courses sur route. Mais là, c’est mon premier grand cross.

Allez-vous en profiter pour le courir ?

Courir ? Non, ce n’est pas prévu (rire). Vous savez, c’est très difficile de mettre les anciens sprinteurs sur un cross. Et puis, cela demande une certaine préparation.

L’athlé vous manque ?

La compétition me manque, l’ambiance, les camarades d’entraînement, l’équipe de France, l’adrénaline qui vous stimule.

On sent de la nostalgie…

J’ai tourné la page mais je suis toujours un peu nostalgique. Ma carrière, mes meilleurs souvenirs, comme le relais 4x400 m de Zurich, qui m’a permis de terminer en beauté, ou les Mondiaux de Paris en 2003. Il m’arrive d’y repenser, mais seulement quand on m’en reparle.

Depuis 4 ans, vous siégez au CESE (*)...

Je fais partie d’un groupe de personnalités qualifiées. Durant ce mandat, j’ai fait un rapport sur le sport pour « favoriser la pratique sportive au plus grand nombre ». 

Authentique ambassadrice des valeurs du sport ?

Pour moi, c’est très important. Le sport apporte un équilibre physique et psychique dont les bienfaits ne sont plus à prouver. Ce qui n’est pas encore admis comme quelque chose de naturel. Or, il faut passer d’une nation qui aime regarder le sport à une nation qui aime le pratiquer.

Les Jeux 2024 arrivent à propos... 

Très impliquée dans cette candidature, je reste disponible sur des actions ponctuelles.

 

La bio express de Muriel Hurtis :

Née le 25 mars 1979 à Bondy. 1,80 m, 68 kg. Mariée, 2 enfants.

Clubs. AC Bobigny A, Racing CF, AC Paris-Joinville, Thiais AC, Sports loisirs culture FFA (depuis la rentrée).

Spécialités. Sprint (60 m à 400 m) et relais (4x100 m, 4x200 m, 4x400m).

Sélections. Jeune : 8 ; International A : 36 dont 12 victoires. Records. Salle : 60 m, 7’’09 ; 200 m, 22’’49 (RF : record de France) ; 400 m : 52’’71. Piste : 100 m, 10’’96 ; 200 m, 22’’31 ; 400 m, 51’’41 ; 4x100 m, 41’’78 (RF).

Palmarès. JO : 1 bronze (4x100 m, Athènes, 2004). Monde : 1 or (4x100 m, Paris, 2003) ; 2 argent (4x100 m, Edmonton, 2001 et Séville 1999) ; 1 bronze (200 m, Paris, 2003). Monde en salle : 1 or (200 m, Birmingham, 2003). Europe : 3 or (4x400 m, Zurich, 2014 ; 200 m et 4x100 m, Munich, 2002). Europe en salle : 2 or (200 m, Vienne, 2002 ; Gand, 2000) ; 1 bronze (4x400 m, Paris, 2011). 5 fois championne de France Elite sur sprint.

Responsabilités. (*) Conseillère au Conseil Économique, Social et Environnemental ; ambassadrice du Sport Pour Valeur by Crédit Agricole Alpes-Provence ; membre du comité directeur de la FFA.

 

Francis Laporte

Commentaire