Actualité sportive en auvergne



Photo © Emeric Enaud

Ironman Vichy : des nouveautés sur les parcours pour les 4.000 athlètes attendus ce week-end

C’est la cinquième édition mais elle ne sera pas comme les précédentes. Coup de projecteur sur les nouveautés de l'Ironman Vichy avec son directeur de course, Vincent Guédès.

Nage, vélo, course à pied. L’enchaînement des trois disciplines fait le charme du triathlon. Pour sa cinquième édition, l’Ironman 70.3, samedi, et l’Ironman Vichy (*), dimanche, devraient combler les adeptes du triple effort, souvent rebutés par la pratique monotone d’un seul sport.
Avec l’édition 2019, ceux parmi les 4.000 athlètes inscrits qui ont déjà pris le départ de l’épreuve l’Allier n’auront pas le sentiment de la routine. Chaque discipline aura sa nouveauté. Retour sur les modifications apportées et ses conséquences pour les athlètes, avec le directeur de course, Vincent Guédès.

1. Une boucle unique en natation

Le changement concerne l’Ironman, programmé dimanche. Les 3.800 m seront à parcourir sur une seule boucle au lieu de deux auparavant. Il n’y aura donc plus de sortie à l’Australienne.

« Les athlètes vont nager jusqu’au parc Napoléon III et revenir le long de la rive gauche . Ils auront le temps de poser leur nage, de trouver leur rythme. Les familles pourront les suivre des berges », observe Vincent Guédès.
 

2. Vélo : un parcours en relief



C’est la modification la plus spectaculaire. Le parcours vélo abandonne la plaine de la Limagne et met le cap sur la Montagne bourbonnaise.«Sur l’Ironman, les montées représentent 20 % du parcours, 30%sur le 70.3 », évalue le directeur de course.

Ce nouveau profil conviendra moins aux rouleurs, même si l’ancien tracé, avec ses portions ventées, n’était pas une promenade de santé. « L’effort sera différent, convient Vincent Guédès. C’est plus vallonné, plus champêtre , avec des points de vue sur la chaîne des Puys, des clochers… S’il fait chaud, les coureurs vont apprécier la vallée du Sichon. Mise à part celle de Cusset, les bosses seront ombragées. »
 

3. La course à pied au cœur du public


Cette fois, la modification est moins spectaculaire. Mais les athlètes auront encore plus l’impression de courir au cœur de la ville avec un passage rue Lucas, au milieu des terrasses de café. « Le parcours sera encore plus urbain. Ce crochet par les Quatre­-Chemins offrira un deuxième point d’ambiance avec la finish line », note Vincent Guédès.

Pour le reste, comme d’habitude, les concurrents traverseront les parcs de la ville. Surtout, au cours de leur tour du lac d’Allier, ils profiteront des nouveaux aménagements de la rive gauche. Avec le nouvel éclairage, les derniers « finishers » se sentiront moins seuls à la nuit tombée, le dimanche.

Olivier Rezel
(*) Ironman 70.3 : 1,9 km de natation, 90 km de vélo, 21 km de course à pied ; Ironman : 3,8 km de natation, 180 km de vélo, 42 km de course à pied. 

LE PROGRAMME
Ce vendredi. De 9 heures à 19 heures. Ironman expo au centre omnisports.
Samedi : Ironman 70.3. 6 h 30. Départ des pros hommes. 6 h 32. Départ des pros femmes.
6 h 40. Départ échelonné des amateurs.
De 9 heures à 19 heures. Ironman expo au centre omnisports.
10 h 25. Arrivée estimée du premier athlète pro.
17 heures. Awards ceremony Ironman 70.3 à l’auditorium. 18 heures. Iron Girl.
Dimanche : Ironman. 6 h 30. Départ échelonné des athlètes.
De 9 heures à 19 heures. Ironman expo au centre omnisports.
10 h 30. Iron Kids.
15 h 20. Arrivée estimée du premier athlète.
16 heures. Arrivée estimée de la première athlète.
23 h 20. Finishline party : arrivée du dernier athlète. Lundi. De 10 heures à 12 heures. Ironman expo au centre omnisports.
12 heures. Awards ceremony Ironman à l’Irondôme.

 

Commentaire