Actualité sportive en auvergne



Athlétisme Piste
Photo © Archives Rémi Dugne

Clémence Calvin court après sa forme

Clémence Calvin est privée des mondiaux de Pékin (du 22 au 30 août) en raison d’un virus. La vice-championne d'Europe du 10.000 mètres pense déjà aux JO de Rio, en 2016.

Après des années où tout lui souriait, Clémence Calvin ne participera pas aux prochains championnats du monde d’athlétisme. Vice-championne d’Europe du 10.000 m, le 12 août 2014, à Zurich, la Vichyssoise a contracté le virus de la varicelle et d’un zona thoracique, en octobre et novembre. 

Si bien qu’elle a dû couper toute activité physique durant 3 mois. « Elle était fatiguée, plus de souffle, se rappelle Yves, son père. Sa saison a été perturbée, gâchée par ce virus. Il lui était donc difficile de réaliser les minima sur 5.000 et 10.000 pour les championnats du monde de Pékin ». Des championnats qu’elle suivra, du 22 au 30 août, devant sa télévision, à Martigues. Après une reprise progressive sur la piste, elle a suivi un stage à Font-Romeu. Où elle a retrouvé jambes et souffle.

Les JO de Rio dans le viseur



« Je suis loin de la grande forme mais, je sens qu’elle revient, dit-elle. Après ma convalescence, je n’avais que deux voire trois mois pour préparer les minima pour Pékin. C’était trop juste. Et les grosses courses internationales sur 5.000 et 10.000 sont rares pour se rattraper. Alors j’ai préféré jouer la prudence pour assurer mon avenir. Car mes objectifs sont les championnats d’Europe sur piste, les Jeux Olympiques de Rio et le championnat du monde de cross. Disons que ce virus est peut-être un mal pour un bien. Je prends donc avec philosophie ma non participation aux Mondiaux. »
Commentaire