Actualité sportive en auvergne



Sports nature Running
Photo © Photo Thierry Lindauer

Running : vitesse recherchée sur les pistes d'essais

Courir sur les pistes Michelin. Si, c'est possible. Une fois dans l'année. Dimanche. À l'invitation de l'ASM Athlétisme, le circuit très fermé de Ladoux, royaume d'essais pneumatiques et de belles voitures, ouvre son bitume à la course à pied.

La piste n° 3 en l'occurrence. Où le parcours suit longues lignes droites et courbes souples sur un revêtement totalement plat, seulement bordé par les panneaux des kilomètres. Un circuit de vitesse du manufacturier qui laisse d'ailleurs entendre des chronos performants pour coureurs à pied.

De fait, après trois éditions, les records maison apparaissent perfectibles. Sur 10 km, où les 37'38'' de Cécile Plaquin (2015) résistent toujours, les 30'31'' de Mourad El Bannouri, l'an passé, attendent un passage parlant sous la demi-heure. Qui pourrait sonner, dimanche matin…

Les premières inscriptions proposent, en effet, une intéressante densité pour faire bouger l'aiguille du compteur. Avec le Kenyan Akim Mburu, 5 e à Brive et posé à 31'43'', il y a deux semaines ; avec le steepler de Chamalières Abdellah Riahi, qui, avant sa rentrée sur route, reste sur un probant succès au 3.000 m steeple du meeting de Montbéliard (9'05''68) et avec, comme dernière étage de la fusée, Masha Hailé. L'Éthiopien du Clermont Athlé, lui, s'est offert, en plus de son nouveau record sur semi, à Troyes, le 13 mai dernier (1 h 04'35''), un temps explicite dans le Nord : 29'53'' à Hem, le 10 mai.

En outre, le 3 e des 10 km de Brive pourrait s'appuyer sur les foulées de son frère Fekele et même compter avec des entrées, pressenties - pourquoi pas El Bannouri ou Ndemi ? - de dernier jour. Celui, du reste, que nombre de coureurs attend, en cette longue période d'orages, pour valider son engagement.

10 km : les Auvergnates
au premier rang

Pour l'heure, en tout cas, le podium féminin porte beau grâce à des favorites auvergnates, la Riomoise Charity Theuri, l'Asémiste Celia Martinez, lauréate 2017 (42'05''), sa camarade de club Régine Castanheira et la guêpe cantalienne Marlène Vigier.

Et puis, le 10 km, classant s'il vous plaît, plus qui donnera certainement des fourmis dans les jambes à ceux qui ambitionnent les France de la distance, se partagera aussi à deux, sous la forme nouvelle d'un relais que 14 équipes ont déjà validé.

Cinq kilomètres chacun, la distance courue auparavant sur le même asphalte en préambule. Un tour de chauffe chronométré à 15'40'' l'an dernier, sous les semelles de Fabien Chartoire, et à 18'45'' avec Camille Ferval au pilotage, l'année d'avant. Des pointes de vitesse repères pour les premiers noms, Altan Cornu, le pistard montferrandais qui débarque des States avec ses records tout frais sur 1.500 m, mile et 5.000 m (15'20''88), le Cournonnais Jean-Philippe Limouzin et la Beaumontoise Brigitte Cante.

Infos pratiques

Les horaires. 9 heures : 5 km (une boucle, temps limite 50') ; 10 heures : 10 km (deux boucles, temps limite 1 h 30) et 10 km relais ; 11 h 15 : 1 km (poussins (es), 10-11 ans) ; 11 h 30 : 2 km (benjamins (es), 12-13 ans) ; 11 h 45 : Tous en fauteuil.

Les inscriptions. Sur Internet : www.asm-omnisports.com jusqu'à ce samedi, 19 heures. Sur place (suivre le fléchage) : cet après-midi de 14 heures à 18 heures ; dimanche matin, de 7 heures et jusqu'à 1 heure avant le départ de l'épreuve. Tarifs : gratuit pour les poussins et benjamins (engagements uniquement le dimanche), 7 € pour le 5 km, 12 € pour le 10 km, 16 e pour le 10 km relais ; les inscriptions sur place sont majorées de 3 €.

Les renseignements. www.asm-omnisports.com.

Francis Laporte

Commentaire