Actualité sportive en auvergne



Photo © Trujillo Dorothée

Ce qu'il faut savoir sur le Grand prix du pays saint-pourcinois

Le 5e Grand prix du pays saint-pourcinois va se dérouler ce  dimanche (à 14 h 30) sur les bords de la Sioule. Au programme des 39 coureurs engagés, dont une douzaine de 1re catégorie, 92 km sans difficulté notable.

Le GPPS 2019 approche. Voici ce qu’il faut retenir avant le départ de l’épreuve, organisée par l’Union cycliste Varennes-Saint-Pourçain et qui clôturera les douze jours de fête du festival viticole et gourmand, ce dimanche après-midi.

La nouveauté 

Ou plutôt le retour à la vocation initiale de la course. Après trois premières années dédiées aux juniors et seniors, le Grand prix 2018 était destiné aux écoles de cyclisme. Un essai pas totalement concluant, ce qui explique le retour aux premiers amours de la manifestation. Avec même, cette année pour la première fois, l’ouverture aux coureurs de 1re catégorie, qui vont permettre de densifier le peloton.

Saint-Pourçain : derniers réglages pour le grand prix cycliste

Le parcours

Pas de changement de ce côté-là, avec du classique au menu du peloton. A savoir, un circuit en ville, sans difficulté notable, de 2,3 km à parcourir 40 fois, pour un total de 92 km. Le départ (à 14?h?30) et l’arrivée se feront place Saint-Nicolas.

Les engagés

Le peloton sera composé de 39 coureurs (lire par ailleurs), dont une douzaine de 1re catégorie. À noter : la présence en nombre de l’USP Issoirienne (10 coureurs?!), dont le vainqueur 2016 Léo Dulin. Enfin, les Cournonnais du Team Pro Immo seront, eux aussi, en force avec six représentants dont Amaury Pacouret et Nicolas Thomasson.

Circuit.?Départ (14?h?30) et arrivée place Saint-Nicolas, à Saint-Pourçain. Les courerurs emprunteront le Faubourg National, la route de Souitte, les rues de Champ-Feuillet et des Fossés, et de nouveau le Faubourg National pour retrouver la place Saint-Nicolas.
La liste des coureurs.?Guillaume Depraetere (UCVSP), Sébastien Galtié et Thibaut Pettersin (Romya), Stéphane Gay (AC Cusset), Hugo Touret (Aumance Tronçais), Axel Bruget (VC Saint-Flour), Hugo Lampre (ACV Aurillac), Alexis Reliaud (EC Saint-Étienne), Adrien Dain (EC Clermont), Nolan Artaud, Mathieu Beauchaud, Bérenger Brossel, Amandin Colvray, Léo Dulin, Alexandre Girond, Matthew How Saw Keng, Arnaud Lavigne, Anthony Mendes et Grégory Rougier-Lagane (USP Issoirienne), Théau Ampilhac, Fabrice Goutaudier, Amaury Pacouret, Loïc Perrier, Gaëtan Pol et Nicolas Thomasson (Team Pro Immo Cournon), Anthony Dalsky (VC Corbas), Maxime Vekeman (VC Villefranche), Corentin Depraetere (Cours-la-Ville), Julien Bourdiaux et Florian Dujardin (VC Vaulx-en-Velin), Théo Jusselin (SCO Dijon), Lucas Gillon (U Cosnoise), Laurent Beausoleil (Cycling Eco Team), Paul Bordet, Jean-Marc Cuissinat et Arthur Dhume (EC Bourbonnien), Alban Guillaumin (UC Digoinaise), Corentin Cailliaux (CC Mainsat Evaux), Elouan Baron (La Roche-sur-Yon).
Clin d'oeil. Comme le veut la tradition à Saint-Pourçain, le gagnant du jour recevra son poids en vin lors de la cérémonie d’après-course sur l’île de la Ronde.

Kevin Lastique

Commentaire