Actualité sportive en auvergne



Photo © Raphael Rochette

Meunier et Beraud, la victoire de cousins au Trail des Piqueurs

Les Foréziens Thibaud Meunier et Perrine Beraud sont cousins, ont la même passion pour la course à pied, de préférence en pleine nature, qu'ils partagent au sein du même team. Ils ont de bons gênes dans leur famille, puisque l'un et l'autre ont brillé, dimanche 24 mars, au Trail des Piqueurs.

Après leur découverte de l'épreuve l'an passé, ils ont tous les deux remporté la victoire, sur la course de 25 km, Thibaud au scratch à près de 12 km/h de moyenne (2h07'38") et Perrine bouclant la distance en étant la première femme, à la 44e place (en 2h44'19"). 

« Ici, on vit de cailloux et d'eau fraîche »

Donnée favorite, la Montbrisonnaise a parfaitement assumé ce statut sur l'exigeant parcours tracé autour de Saint-Jean-des-Ollières (1.130 m de dénivelé positif). Le minéral y tient une place prépondérante, avec l'ascension notamment du Pic de la Garde et ça ne lui a pas échappé. Perrine Beraud, à son aise dans les pierriers du Trail des Piqueurs.

« Ici, on vit de cailloux et d'eau fraîche », faisait-elle remarquer au micro de l'animateur, Franck Marret, en étant très contente d'avoir imité son cousin.

« Thibaud gagne chez les garçons, que demander de plus !  »

La victoire de Thibaud Meunier a été par contre une surprise, y compris pour l'intéressé lui-même. 

« Je préfère me faire discret »

« Je ne pensais vraiment pas finir premier, avouait-il. Je ne figurais pas dans la liste des favoris, mais ce n'est pas plus mal. Il vaut mieux être outsider, je préfère me faire discret. »

Une discrétion qui n'était plus de mise à l'arrivée, puisque Franck Marret n'a pas manqué d'interviewer le Forézien, au-dessus du lot, après son succès.

« J'ai vu dans les côtes que les autres étaient légèrement en dessous de moi, expliquait-il avec modestie. Arrivé dans le pierrier du Courdeloup, je me suis dit que j'attaquerai dans la forêt ensuite. On est vite à l'abri des regards (des poursuivants). Et après, quand on est en tête, ça se passe toujours mieux. »

Non seulement, le petit groupe derrière lui ne l'a pas revu, mais il n'a eu de cesse d'augmenter son avance. A l'arrivée : cinq bonnes minutes le séparait du deuxième, Quentin Meyleu, l'ancien cycliste devenu un redoutable traileur.

 

Le classement

25 km
1. Thibaud Meunier (Sport 2000 - Sportinlove), 2h07’37” (11,75 km/h) ; 2. Quentin Meyleu (Team Ouzbek), 2h12’59” ; 3. Rémy Brassac (Marvejols CM), 2h13’34” ; 4. Fred Vernet (NL), 2h15’17” ; 5. Yvan Fontbonne (US Issoire), 2h15’49” ; 6. Pierre Reygade (NL), 2h21’37” ; 7. Alexandre Jacopin (NL), 2h22’24”; 8. Adrien Burnel (NL), 2h 24’01” ; 9. Benoît Lochkoitch (NL), 2h25’04” ; 10. Guillaume Razet (les Flammes athlétiques), 2h27’28” ; 11. Laurent Gouby, 2h28’24” ; 12. Eric Bomard (NL), 2h28’55”; 13. Philippe Giraud, 2h29’27” ; 14. Eddy Meunier, 2h29’54” ; 15. Pierre Gauthier (CRRA), 2h31’53”;...44. Perrine Beraud (Sport 2000 - Sportinlove), 2h44’19”;...79. Anaïs Tardieu (Team Kupa’a), 2h53’13”;...85. Magali Salavert (XTTR 63), 2h56’22”.

 

Raphaël Rochette

Commentaire