Actualité sportive en auvergne



Photo © SAGNE Christian

Retour en images sur les grands moments du Tour de France à Saint-Flour

Jamais traversée avant 1999, Saint-Flour est maintenant rentrée dans la mémoire du Tour. Grace à des étapes spectaculaires, et des victoires françaises. 

1999: La première 

Pour la première fois dans l’histoire du Tour de France, Saint-Flour accueille l’événement. L’Espagnol David Etxebarria remporte cette étape. Mais, un an après l’affaire Festina, c’est le dopage qui fait la Une. Christophe Bassons quitte le Tour à Saint-Flour après des révélations choc. Le lendemain, le Maillot jaune, Lance Armstrong, et le peloton partent de la cité du Vent en direction d’Albi, déjà.

2004 : La résurrection de Richard VirenqueTour de France, Richard Virenque.

Partis de Limoges, les coureurs affrontent une étape aussi longue, 237 km, que difficile. Un terrain de jeu idéal pour Richard Virenque, qui prend la bonne échappée pour terminer seul, après 208 km de baroud.

On est un 14 juillet, Richard redevient le chouchou de juillet des Français, file vers son ultime maillot à pois, Thomas Voeckler est en jaune… la vie est belle. Le lendemain, Saint-Flour est ville départ d’une autre étape gagnée par un Français, David Moncoutié.

 

2011 : Voeckler dans les cœurs

Une étape folle, marquée par la spectaculaire chute de Vinokourov. Et emportée par Luis Leon Sanchez. Un vainqueur éclipsé par Thomas Voekler, qui enfile le maillot jaune sur les Allées, pour ne le lâcher que de longues étapes plus tard, après avoir gagné le cœur des Français.

 

2011. Des cyclos gelésMondovelo, étape Issoire-Saint-Flour. Photo Thierry Marsilhac.

Le Tour, c’est aussi l’Etape du Tour, ouverte aux cyclotouristes. Et celle-ci entre Issoire et Saint-Flour restera dans beaucoup de mémoires… comme un traumatisme. Mondovelo, étape Issoire-Saint-Flour, col du Pertus. Photo Thierry Marsilhac

La pluie, le froid, plus de 50 % d’abandons, des coureurs échoués dans le Cézallier avant même d’attaquer les grosses difficultés, dont ce puy Mary où il fait 2°. Dantesque et terrible.L'arrivee Saint-Flour. Photo: Jeremie Fulleringer

Yann Bayssat

Commentaire