Actualité sportive en auvergne



Rugby Féminines
Photo © Francis Campagnoni

Les intentions de l’ASM Romagnat ne suffisent pas

Le « temple » des Sept-Deniers paraissait surdimensionné, ce samedi après-midi, pour une échéance qui n'avait hélas attiré que très peu de monde. Le Stade Toulousain a dominé une ASM Romagnat qui n'a pourtant pas démérité (19-0).

Loin de se présenter en victimes expiatoires dans la mesure où leurs rivales de la Ville rose restaient sur une sévère défaite à Montpellier, les Auvergnates allaient signer une excellente entame, héritant même d'une pénalité bien placée qui ne donnait rien.

De même, une fois l'ouverture du score concédée, nulle hémorragie ne se produisait, tant et si bien que les débats s'équilibraient. Romagnat s'offrait même le luxe de récupérer ça et là quelques ballons mais la défense stadiste veillait au grain tandis que la pluie redoublait d'intensité.

Mais, alors que le premier acte touchait à sa fin, Gaëlle Hermet, dans un rôle inhabituel à l'aile gauche, parvenait à se glisser dans un trou de souris pour inscrire l'essai synonyme de break.

Un coup dur qui n'empêchait pas les protégées d'Annick Hayraud et de Fabrice Ribeyrolles de faire preuve de la même détermination au retour des vestiaires. Qu'à cela ne tienne, leurs homologues faisaient donner l'artillerie lourde via les entrées en jeu concomitantes de ce qui se fait de mieux dans l'Hexagone en première ligne. Effet immédiat ou peu s'en fallait, puisque l'arbitre infligeait la sanction suprême aux visiteuses suite à une mêlée enfoncée près de la ligne.

C'en était alors fini des derniers espoirs d'obtention du point de bonus défensif que les vaincues auraient pourtant mérité. Toutefois, ces mêmes Puydômoises allaient continuer à donner le meilleur d'elles-mêmes de telle sorte que le Stade Toulousain était contraint de s'arc-bouter en défense pour préserver les cinq unités de la victoire primée.


La fiche technique :

Toulouse (Stade Ernest-Wallon). Toulouse bat l'ASM Romagnat 19-0 (mi-temps : 12-0). Arbitre : M. Santamaria (Languedoc). 100 spectateurs environ.

Les points. Toulouse : 3 essais Fregier (14e), Hermet (37e), pénalité (57e), 1 transformation Boudaud (14e).

Stade Toulousain. Escande-Beauparlant, Coutouly, Boudaud (Dubertrand, 67e), Najeme (Aloulou, 50e) ; (o) Lanteaume, (m) Fregier ; Hermet, Bilon, Lecat (Rebujent, 69e) ; Lapoujade, (Clavé-Chastang, 67e), Mancip ; Menetrier (Rière, 46e - 64e), Divoux (Boutet, 31e), Pujol (Traoré, 46e).

Romagnat. Pignot, Delteil, Gincourt, Dumarty (Anastassiadis, 48e), Mambé ; (o) Coudert, (m), Gaucher (Oursel, 59e) ; Martel (Bory, 59e), Gabriagues, Chezel (cap) ; Pellegris, Latue (C. Vidal, 48e) ; Arnaud (Guerrhit, m-t), Lazarko (Ch. Vidal, 70e), Prat.

Commentaire