Actualité sportive en auvergne



Rugby ASM
Photo © Franck Boileau

Lamerat (ASM) : "Engranger le maximum de points dimanche"

Après un début de saison mitigé (9es du Top 14, avec 13 points), les Clermontois entament leur campagne européenne sur la pelouse des Ospreys, ce dimanche (18 h 30, heure française). Un premier match de Champions Cup toujours important, et peut-être encore plus cette saison puisque l'ASM figure dans une poule relevée, avec le champion en titre, les Saracens. Il est donc primordial, selon Rémi Lamerat, le trois-quart centre auvergnat, d'engranger le maximum de points ce week-end.

Rémi, malgré la défaite, il y a eu du mieux à Toulouse, dimanche. C'est important avant d'entamer cette campagne européenne ?

« Oui bien sûr, même si on aurait aimé l'aborder avec un état d'esprit encore plus positif. Pour ce déplacement à Toulouse, on voulait avant tout se concentrer sur le comportement et retrouver des choses qui faisaient notre force l'an dernier. Sur pas mal de points, on peut être satisfaits, même si on n'est pas récompensés à l'arrivée. Mais on est sur la bonne voie. En continuant comme ça, on va très vite ramener des points. »

Selon vous, ce match aux Ospreys peut servir de déclic pour vraiment basculer dans autre chose ?

« Oui, forcément. C’est une compétition particulière, qui occupe une place particulière ici. C’est un trophée qui n'a jamais été remporté et qui a plusieurs fois échappé au club lors du dernier match. Peut-être que ce contexte-là nous fera sortir un peu plus de nos gonds sur ce premier match et sur celui qui suivra le week-end prochain (face à Northampton, au Michelin, NDLR). En tout cas, on se prépare pour et on sent depuis deux jours qu'on a basculé sur une autre compétition. »

L'an passé, vous avez échoué en finale face aux Saracens. Cette saison, il y a forcément l’ambition de faire mieux...

« Pourquoi pas (sourire). Si on nous la laisse, on la prendra. On a eu des regrets la saison passée parce qu'on a fait une campagne européenne assez exceptionnelle, même si on est tombés sur meilleur que nous en finale. Après, sur un match, tout peut se jouer... Quand on est proches de la victoire comme ça, on a qu'une envie, c'est d'y retourner. »

« Les Saracens, on s'en ''tape'' »


Vous allez retrouver les Saracens à deux reprises lors de cette phase de poule. Ça vous surprend de voir les deux finalistes dans le même groupe ?

« C’est curieux. Après, le dispositif est fait de cette façon. On ne peut pas le discuter. Quand la poule est tombée, il y a eu des avis partagés. Finalement, c'est peut-être bien de se retrouver de suite. Après, aujourd’hui, on est uniquement focalisés sur les match des Ospreys. Les Saracens, on s'en ''tape'' un petit peu. On veut engranger le maximum de points sur ce premier match. »

Justement, quel regard portez-vous sur cette équipe des Ospreys ?

« C’est un équipe qui est peut-être dans le dur aujourd’hui. Mais on n'est pas naïfs, on sait très bien qu'ils ne jouent pas du tout leur championnat. Depuis la reprise, ils sont concentrés sur la Champions Cup et ils se préparent pour ça. Ils auront les dents qui vont rayer le gazon. 
C'est une formation qui possède dans ses rangs de grosses individualités. C’est une belle équipe. Apparemment, nous, on n'en est pas une. On va donc essayer de rivaliser sur le plan collectif face à ces grands joueurs. A nous de bien nous préparer pour essayer de décrocher notre première victoire à l’extérieur de la saison. Ce serait magnifique. »
Commentaire