Actualité sportive en auvergne



Rugby ASM
Photo © Pierre Couble

Timani : « Peu importe le poste »

Après trois saisons à Montpellier, Sitaleki Timani a décidé de relever un nouveau défi en s'engageant en faveur de l'ASM. Un club au sein duquel l'ancien Wallaby (17 sélections) s'attend à une farouche concurrence en deuxième ligne.

Comment vous êtes-vous senti durant vos premiers entraînements ?

« Très bien. Je suis particulièrement excité à l'idée de m'entraîner et de jouer avec mes nouveaux coéquipiers qui sont pour la plupart des joueurs de niveau international. »

Pourquoi avoir choisi de signer à Clermont ? 

« L'ASM est un très grand club habitué à terminer dans les quatre, voire même les deux premières places du championnat. Preuve qu'il s'agit d'une équipe compétitive au sein de laquelle je peux progresser. C'est un bon challenge qui m'attend. »

Comment avez-vous vécu votre dernière saison du côté de Montpellier ?

« C'était un peu compliqué pour moi, car je n'ai pas joué beaucoup de matches (10 toutes compétitions confondues, pour 456 minutes disputées, ndlr). Mais c'est derrière moi maintenant, il faut avancer. »

« Il faudra tout donner pour que le coach me choisisse en deuxième ligne »



A l'ASM, il y a beaucoup de concurrence en deuxième ligne. Ce n'est pas un problème pour vous ?

« Non, bien au contraire. C'est une très bonne chose pour repousser ses limites. Il faudra tout donner pour que le coach me choisisse en deuxième ligne. »

Vous êtes également capable de jouer en troisième ligne. A quel poste va votre préférence ?

« En effet, je peux jouer aussi bien en deuxième qu'en troisième ligne. Peu importe le poste pour moi, tant que je suis sur le terrain. »

Vous allez succéder à Jamie Cudmore qui a marqué l'histoire de l'ASM. Cela représente une certaine responsabilité pour vous ?

« Jamie est un très grand joueur, qui a fait de très grands matches ici. J'ai énormément de respect pour lui, et je donnerais le meilleur de moi-même pour prendre sa relève. »

Comment sentez-vous la saison à venir ?

« Je suis confiant, car je sais que le staff et toute l'équipe veulent aller plus loin que la saison dernière. »

Avez-vous vu la demi-finale perdue contre le Racing ?

« Oui je l'ai regardé d'un œil attentif. C'était la veille de notre demi-finale de Top 14 avec Montpellier contre Toulon. J'ai poussé derrière Clermont pour qu'ils gagnent. Mais il y a eu ce dernier essai... »
Commentaire