Actualité sportive en auvergne



Photo © eveil

National 2 : la lutte infernale pour la montée

À deux journées de la fin, Le Puy est plus que jamais dans la course à la montée en National 2. Deuxièmes, les Ponots n'ont cependant pas leur destin en mains et s'apprêtent à vivre une dernière ligne droite infernale en compagnie des Herbiers et d'Andrézieux. Explications.

Une course à trois 

À deux journées de la fin du championnat, trois équipes semblent être en mesure de terminer à la première place du classement de National 2, synonyme de montée en National : Les Herbiers, Le Puy et Andrézieux. Avec 42 points, Blois et Sète doivent bénéficier de nombreux coups du sort pour venir s'asseoir sur le fauteuil de leader à l'issue des trente journées de championnat.

Avec 47 et 46 points, Les Herbiers et Le Puy ont une longueur d'avance sur Andrézieux et ses 44 points. Cependant, rien n'est encore fini dans cette course finale à la première place. En témoigne la prochaine journée.

Les calendriers

En effet, le calendrier de cette fin de championnat pourrait permettre à Andrézieux de rattraper son retard sur les deux premiers. Lors de la 29e journée ce samedi (18 heures), les Ligériens accueillent Les Herbiers, dans ce dernier choc de la saison. En cas de victoire, Andrézieux reviendrait de leur adversaire du jour, avant un déplacement compliqué à Sète, cinquième, lors de la dernière journée. 

Malgré ce déplacement périlleux à Andrézieux, Les Herbiers pourraient - en cas de défaite - toujours prétendre à la première place. Lors de la  30e journée, les Vendéens recevront le stade bordelais, onzième, concerné par la lutte pour le maintien.

Enfin, à la vue du calendrier du Puy, la montée est loin d'être jouée. Ce samedi, les joueurs de Roland Vieira se déplaceront sur la pelouse de Romorantin, premier non relégable, qui jouera sa survie en National 2. Ensuite, les Ponots recevront Blois, quatrième, qui est toujours - mathématiquement du moins - candidat à la 1re place.

Les Herbiers : 29e journée => se déplace à Andrézieux (3e) ; 30e journée => reçoit Bordeaux (15e).

Le Puy : 29e journée => se déplace à Romorantin (12e) ; 30e journée => reçoit Blois (4e).

Andrézieux : 29e journée => reçoit Les Herbiers (1er) ; 30e journée => se déplace à Sète (5e).

Les dynamiques

Elles sont bien différentes ! Des trois équipes, la dynamique du Puy est la plus mauvaise. Lors des cinq dernière rencontres, les Altiligériens n'ont engrangé que sept points sur quinze, avec deux victoires, deux défaites et un match nul. Deux défaites concédées contre Andrézieux et le Stade Bordelais.

Le Puy : N, D, V, D, V => 7/15 points.

De son côté, Andrézieux, sur ses cinq derniers matchs, a pris dix points, soit trois de plus que Le Puy. Si aujourd'hui les Ligériens sont des candidats crédibles à la montée, c'est grâce notamment à leur victoire face aux Auvergnats le 13 avril dernier (2-0). Les "rouge et bleu" restent sur une victoire à Colomiers (2-1).

Andrézieux : V, V, D, N, V => 10/15 points.

Dans une position très favorable avant ces deux dernières journées, Les Herbiers restent sur une série de trois victoires. Sur ces cinq dernières rencontres, les Herbretais ont pris douze points et en ont profité pour s'installer à la première place du classement. 

Les Herbiers : V, D, V, V, V => 12/15 points.

Trop compliqué pour Moulins

Alors qu'ils avaient enchaîné trois victoires en quatre matchs, les Bourbonnais ont pratiquement dit adieu à la montée en National avec cette défaite sur la pelouse de Saint-Pryvé Saint-Hilaire, samedi dernier (3-1). Pour les Auvergnats, même si mathématiquement l'affaire n'est pas pliée, il faudrait un concours de circonstances incroyable pour monter. 

 

Jéraud Mouchet

Commentaire