Actualité sportive en auvergne



Photo © François-Xavier GUTTON

Plus de 300 engagés au total pour les courses du marathon des Isles [classements complets] 

Un peu plus de 300 coureurs étaient réunis à Avermes, ce dimanche, dont une soixantaine au départ du marathon des Isles, dominé de la tête et des épaules par l’Yzeurien Florian-Bruno Millien.

Logique respectée, ce dimanche matin, au 33e marathon des Isles. L’Yzeurien Florian-Bruno Millien, qui porte désormais les couleurs de la Garde républicaine, est parti en solitaire dès le départ. Et ça lui a réussi. L’ancien de l’EAMYA bouclant le deuxième marathon de sa vie (après sa grosse perf à Paris, 2?h?26 en avril) en 2?h?37, avec plus de sept minutes d’avance sur Maxime Belin (Saint-Pierre-le-Moutier).

Un parcours revisité et sélectif

Le tout sur un parcours totalement revisité (deux boucles de 21 km) et casse-pattes. « C’est franchement très dur, très exigeant et sélectif, et en plus il y avait du vent », réagissait, à chaud, le vainqueur du jour, passé en 1?h?15 au semi, avant de gérer son avance lors du deuxième tour.

Du nouveau pour le marathon des Isles


« Je n’avais pas prévu de faire ce marathon et je ne voulais pas me cramer. La saison a été longue depuis Vin’Scène. » Vin’Scène, entre Moulins et Saint-Pourçain, où il a gagné en septembre pour sa toute première course longue distance. Une révélation, qui va le conduire à disputer, avec l’équipe de France, le marathon des Jeux militaires mondiaux en octobre prochain, en Chine.

Cinq féminines sur le marathon

Chez les féminines, seulement cinq coureuses étaient au départ, et là aussi les écarts aux avant-postes étaient nets avec la victoire d’Élodie Busset (Veauche, Loire), devançant de plus de trois minutes la Charentaise Béatrice Peyrot (Gondeville).

Un podium 100 % montluçonnais

Concernant le semi, la course la plus dense de la matinée avec 157 engagés, c’est un podium 100 % montluçonnais qui s’est distingué. Matthieu Lemoine (Entente Ouest Allier) l’emportant devant Faustin Guigon (CSLG Montluçon) et son camarade de club Olivier Devaux (EOAA).
Chez les femmes, Karine Falgon, elle aussi licenciée à l’Entente Ouest Allier, et Anne Boudot, de l’EAMYA, ont terminé ensemble sur la ligne d’arrivée. Nelly Bouillon, de Bourbon-Lancy, prenait la 3e place.

120 bénévoles mobilisés

Enfin sur le 10 km, proposé pour la première fois en parallèle du marathon et du semi, 96 coureurs étaient de la partie. Et c’est Adrien Petit (EAMYA) qui a fait la différence dans la deuxième boucle de 5 km. Côté féminines, une autre moulinoise, Maryline Monterisi, écrit son nom au palmarès de ce premier 10 km.

Au total, 310 coureurs ont participé à cette édition 2019 (contre 196 en 2018). Une bonne nouvelle pour les organisateurs de l’EAMYA et les 120 bénévoles mobilisés.

Kevin Lastique

Les classements complets

Commentaire