Actualité sportive en auvergne



Photo © Agence Brive

2.900 coureurs sur la ligne de départ au PAL ce dimanche matin

La première « PAL Run » va rassembler près de 3.000 coureurs sur ses deux parcours de 10 et 21,1 km, ce dimanche matin, au cœur du parc animalier et de loisirs, installé à Saint­-Pourçain-­sur-­Besbre.

C’est la grande nouveauté du calendrier 2019 des courses à pied. Et la première « PAL run » s’annonce d’ores et déjà comme l’un des événements sportifs majeurs en Auvergne.

Du fait de sa nature même : cette course se déroule, en effet, en grande partie au cœur du parc bourbonnais, entre attractions et animaux. Et surtout du fait de son succès immédiat auprès du public.

Ce qu'il faut savoir sur la première PAL Run

En l’espace de quelques semaines seulement après l’ouverture des inscriptions, il y a peu ou prou un an, 2.000 personnes avaient réservé leur dossard. Dimanche, ils seront finalement 2.900 coureurs à prendre part au 10 km ou au semi-marathon. De quoi ravir les deux jeunes Yzeuriens, Antoine Chiaramonti et Gaëtan Fetaud, à l’origine du projet.

Le champion de France du marathon au rendez-vous

« Et, en plus, on a un plateau international, c’est vraiment bien », souligne ce dernier. Un plateau sublimé par la présence du champion de France 2018 du marathon, Alaa Hrioued (Coquelicot 42). Le Marocain a remporté huit marathons l’année dernière dont celui de Lausanne, avec un record en 2 h 16, et il pourrait être le premier à inscrire son nom au palmarès des 21,1 km du « PAL Run ».

Face à lui, on devrait retrouver l’Éthiopien du Clermont athlé, qu’on ne présente plus localement, Masha Hailé. Et le Kenyan Charles Korir, vainqueur du semi-marathon des Foulées vichyssoises, le mois dernier, en 1 h 09’50”. Bref, du lourd.

Sur le 10 km enfin, un autre kenyan, Ezekiel Kemboi Omullo, fait figure de grand favori.

Autant de coureurs qu’on n’a pas, ou peu, l’habitude de voir localement, et qui se partageront donc sans surprise les 1.400 € de primes mises en jeu. Loin devant la foule des coureurs amateurs.

 

Kevin Lastique

Commentaire