Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Football
Photo © Florian Salesse

Montluçon : Decoster prend la présidence par intérim

Au terme d'une assemblée générale placé sous le signe du « dégagisme », Christophe Decoster a pris la présidence du Montluçon Foot.

« Des histoires de femmes et de cours d'école. » Le président sortant, François Brochet, qui avait décidé de laisser la présidence du club, ne cachait pas sa colère, ce vendredi soir. Les membres venus en nombre à l'assemblée générale (74 votants) ont fait savoir leur mécontentement lors du renouvellement du tiers sortant du Conseil d'administration. Avec des candidatures arrivées hors délai, seul Mickaël Ribérol était éligible.

Si l'ancien joueur a bien été élu, deux sortants n'ont pas atteint le nombre de voix suffisant. La trésorière Annie Forestier et son fils François Forestier ont donc été évincés.

« Je ne prêterai pas mon nom à des pseudo-dirigeants qui vont peut-être détruire le club »


Une décision jugée injuste par l'ancien président. « C'est du n'importe quoi. Des gens que l'on n'a pas vus de l'année sont venus voter aujourd'hui. Ils ne font rien au club, ils ne savent pas ce que représente le travail des autres. J'avais décidé de continuer à être dirigeant. Je ne le serai pas, je ne prêterai pas mon nom à des pseudo-dirigeants qui vont peut-être détruire le club », a déclaré François Brochet.

Sans candidature pour lui succéder au cours de la réunion du Conseil d'administration qui a suivi, au terme d'une discussion d'une heure trente, c'est Christophe Decoster qui a accepté le poste, pour débloquer la situation administrative. « Je suis surpris aussi, Annie a fait un travail incroyable. Il y a des malentendus, des non-dits, mais aussi des gens qui veulent s'investir », a déclaré le nouveau président qui ne pourra pas être s'engager pleinement par manque de temps.

Commentaire