Actualité sportive en auvergne



Photo © Cécile CHAMPAGNAT

Sortez vos calculatrices, voici le bilan de la saison de l'OC Montluçon en dix chiffres

Promu en Fédérale 3 l'été dernier, l'Ovalie Club Montluçon s'est maintenu à ce niveau au terme d'une saison 2018-2019 qui s'est achevée dimanche. Mais au-delà de ce constat, que retenir de cette année ? On fait le bilan au travers de quelques chiffres clés.

Rangez crampons et ballons, sortez calculettes et lunettes... La saison de Fédérale 3 de rugby s'est arrêtée ce dimanche 22 avril pour l'Ovalie Club Montluçon. Malgré une ultime défaite anecdotique (14-60) face au leader Poitiers, l'OCM se savait déjà maintenu et évoluera à nouveau à ce niveau en 2019-2020. Mais avant de parler avenir, jetons un coup d'oeil dans le rétro en dix données chiffrées.

Retour sur le dernier match de la saison de Montluçon contre Poitiers

1.

2018-2019 était la première saison en Fédérale 3 pour l'OC Montluçon, club nouvellement créé en 2016 sur les cendres de feu le Montluçon Rugby.

2.

Les deux co-entraîneurs devraient rempiler : Dominique Héritier, arrivé l’été dernier de La Châtre et Reno Ioannides, ancien joueur local. « On ne changera absolument pas de coachs car tout va bien », avait assuré le président Didier Pszonak mi-mars.

« L’envie de repartir est là, le club veut grandir et cela peut être avec moi », confie Dominique Héritier. Idem pour Reno Ioannides, avec une once d'accent en plus : « J’ai envie de continuer le travail avec les gars, je crois en eux ».

Les coachs Dominique Héritier (à gauche) et Reno Ioannides.

3.

Ils ont surtout été trois à se partager le rôle de buteur sur cette saison : Nuzgar Giorgadze, Lucas Forichon et Romain Lambert. Mais l'efficacité face aux perches a parfois fait défaut à l'OCM. D'où la réflexion en cours pour savoir s'il faut recruter de nouveaux botteurs : « Deux garçons sont prêts à venir, on négocie », fait savoir le président Pszonak.

4.

Justement, Didier Pszonak repart pour une quatrième année à la présidence du club. Ou plutôt à la co-présidence, puisqu'il va former un binôme avec Jean-Pierre Bujard, son adjoint jusqu'ici. Tout cela a été confirmé récemment en assemblée générale. Didier Pszonak est ainsi en fonction depuis août 2016.

Entretien avec Didier Pszonak, président de l'OC Montluçon

5.

Cinq joueurs ont pris leurs retraites sportives à l'issue du dernier match face à Poitiers dimanche. Il s'agit du pilier Mickaël Piot, du 2e ligne Yannick Bougarel, du 3e ligne Loïc Thomas, ainsi que des trois-quarts Ludo Bertheau et Pierre-Antoine Perrin. « Il va donc falloir attirer de nouveaux joueurs pour encadrer les jeunes ».

Les joueurs se sont confiés avant le dernier match de leur carrière

6.

Et ils sont nombreux les jeunes à Montluçon. Six joueurs nés en 2000 ou après (19 ans et moins) ont été alignés à plus d'une reprise durant cet exercice : Antoine Dubourgnoux, Mathis Arbona, Julien Bourdier, Nathan Dumas, Quentin Depoux et Léo Cagnier. Sans oublier Jérémy Chabot (2001), seulement convoqué pour la dernière ce dimanche. Ou bien encore Romain Lambert, Yanis Blond, Stéphane Da Costa, Antoine Desprez... qui sont à peine plus vieux.

7.

Sept victoires et sept bonus défensifs ont été obtenus par les Bourbonnais en vingt-deux journées de championnat. Ajoutez à cela deux bonus offensifs, mais également quinze défaites au compteur.

8.

Le numéro huit et capitaine de l'OCM, Denis Cabreton, 35 ans, a annoncé qu'il « devrait repartir » pour une nouvelle saison dans la cité des bords de Cher... « Mais si c'est le cas ce sera la toute dernière, c'est sûr et certain, à 300 % ».

Denis Cabreton.

9. 

C'est LE point noir de la saison. Cette série de neuf défaites consécutives entre la fin novembre 2018 (victoire contre Vierzon) et la fin mars 2019 (victoire à La Couronne). Une disette qui a compromis le maintien de l'équipe en Fédérale 3, finalement assuré grâce à deux succès contre les deux derniers. 

10.

Et c'est donc à la dixième place sur douze, celle du premier non relégable, que l'Ovalie Club Montluçon en a terminé dans sa poule de Fédérale 3. L'objectif est atteint mais beaucoup sont restés sur leur faim. Aussi, les dirigeants le promettent, ils seront « plus ambitieux » pour l'exercice suivant. On a hâte de voir ça.

Le classement final de la poule 7 en Fédérale 3 pour la saison 2018-2019. Source : Sports Auvergne.

 

Luc Barre
Photos Florian Salesse et Cécile Champagnat

Commentaire