Actualité sportive en auvergne



Photo © christian stavel

Le Montluçonnais Florian Vachon sélectionné pour un sixième Tour de France !

Et de six pour Florian Vachon ! Le cycliste professionnel originaire de Montluçon fait partie de la liste des coureurs qui prendront le départ du Tour de France 2019, dans les rangs de l'équipe Arkéa-Samsic. Il s'agira alors de la sixième Grande Boucle de sa carrière, à 34 ans.

Il repart pour un Tour, son sixième ! Ce lundi matin, l'équipe cycliste française Arkéa-Samsic a dévoilé les identités de six de ses huit coureurs retenus pour participer au prochain Tour de France, du 6 au 28 juillet 2019. Une liste dans laquelle figure un nom bien connu du côté de Montluçon... celui de Florian Vachon.

Avec Barguil et Greipel

Florian Vachon (34 ans), aura très certainement un rôle d'équipier modèle lors de cette Grande Boucle 2019, qui s'élancera de Bruxelles (Belgique) le samedi 6 juillet. Le Bourbonnais sera surtout chargé d'accompagner et amener au mieux André Greipel, le sprinteur allemand de l'équipe, lors des arrivées massives, en vue de décrocher des victoires d'étapes. Il épaulera également, mais dans une moindre mesure, l'autre leader de sa formation : le grimpeur breton Warren Barguil.

Interview de Florian Vachon après son 5e Tour de France [01/08/2018]

Un sixième (et dernier ?) Tour ?

Lors de ses cinq premières participations, Florian Vachon était à chaque fois arrivé au bout des trois semaines d'épreuve. Se classant 103e en 2014, 88e en 2015, 105e en 2016, 103e en 2017 et 99e l'an passé ; avec sur ses épaules les maillots de Bretagne-Séché puis Fortuneo et désormais Arkéa-Samsic.

« On ne peut pas bouder le Tour en disant : "ça ne m'intéresse pas, je préfère partir en vacances" », nous avait confié le Montluçonnais récemment sur les routes du Critérium du Dauphiné. « Bien sûr que j'y envie d'y être pour la sixième fois et certainement la dernière. Car les années passent »... Mais pas la motivation.

Interview de Florian Vachon lors du Critérium du Dauphiné [11/06/2019]

Luc Barre

Commentaire