Actualité sportive en auvergne



Photo © Florian Salesse

Le BSM trop juste contre Vaulx-en-Velin

Les filles de Blanzat-Montluçon ont lutté jusqu’au bout mais sans pouvoir faire douter les Lyonnaises de l’ASUL Vaulx-en-Velin qui ont fait respecter la hiérarchie (24-31), ce samedi, en Coupe de France.

Il n'y a eu qu'une surprise, ce samedi soir, à la Halle des sports : la présence dans les rangs montluçonnais de Marwa Bethour dont le club avait annoncé, dans la semaine, le départ pour le HB Clermont Auvergne Métropole 63. La Tunisienne a changé d'avis et était bien là, sur le terrain, avec ses copines.

Ça n'a pas changé le destin du BSM qui a subi la loi hiérarchique de l'ASUL Vaulx-en-Velin, pensionnaire de D2. Deux niveaux d'écart que la formation locale s'est efforcée de faire oublier au début. Et si ça n'a pas trop mal fonctionné pendant dix minutes (3-5), les pertes de balle et les échecs au tir ont fini par se payer.

Pas de grain de folie


Bien en rythme, Vaulx a pu prendre ses aises (5-13, 24e). Avec les entrées de Karamoko et Bethour, le BSM a fini par réagir et a limité la casse à la pause (12-17). Sa seconde période a été meilleure mais il aurait fallu un grain de folie pour inverser la tendance. Il a fait défaut si bien que les Vaudaises ont toujours su garder leurs distances (16-24).

Le BSM a lutté et s'est accroché jusqu'au bout sans pouvoir faire douter son adversaire venu chercher une qualification somme toute tranquille. « Globalement, je pense qu'on a donné une belle image de l'équipe », ont commenté les entraîneurs Olivier Clerc et Pierre Boulade.


La fiche technique :

Montluçon (Halle des sports). Vaulx-en-Velin bat Blanzat-Montluçon 31-24 (mi-temps : 17-12). Arbitrage de Mathieu Boursaud et Jean-Louis Monteiro.

Montluçon. Andoche (1), Bethour (2), Charobert (1), Ekobo (5 dont 1 pen), Dos Santos (4), Ngavouka (6 dont 3 pen), Kobo (1), Karamoko (4).

Vaulx-en-Velin. Ramel (2), Beaudeneau (3), Phan (1), Guidani (4), Ikondo (5), Memana (1), Ajdarpasaic (3), Ombala (4), Sfar Ben Chker (7 dont 3 pen), Taochy (1).

Commentaire