Actualité sportive en auvergne



Football National 3
Photo © CHAMPAGNAT Cécile

François Brochet laisse la présidence de Montluçon

Montluçon Foot a sauvé sa place en National 3 sur le fil. Avant de se pencher sur la préparation de la saison prochaine, retour sur ce premier exercice en national avec le président.

Comme les joueurs et les entraîneurs, le président François Brochet a vécu une saison tendue jusqu'au bout. « Cette saison, je l'ai vraiment suivie et subie. On se maintient à la 98e minute, mais on s'est donné la chance d'être à ce niveau-là. Il faut se rappeler que nous sommes montés grâce à la refonte des championnats nationaux, en étant quatrième de la poule », indique le président du Montluçon Foot depuis sa création en 2011.

Médecin des Girondins de Bordeaux jusqu'en septembre 2016, contrairement aux années précédentes François Brochet a pu suivre les Montluçonnais toute l'année. Un difficile retour au niveau amateur pour celui qui a connu le monde professionnel. En plus du manque de moyens et d'implication de certains joueurs, le président regrette la mentalité de quelques membres du club cette saison. « Les gens confondent tout, on peut avoir de l'amitié dans le travail, mais il faut que le travail soit fait. Certains n'ont pas compris la nécessité de changer d'entraîneur pour faire avancer le club. Ils ont démissionné officiellement ou officieusement de leur fonction ». 

Des recrues en vue


Un retrait qui a contraint le président à s'impliquer davantage. Trop peut-être, au point de lui donner envie de prendre du recul : « Je continuerai à être dirigeant mais je laisse la présidence. La saison a été trop usante », annonce François Brochet. S'il ne sera plus à la tête du Montluçon Foot à l'issue de la prochaine assemblée générale, le 15 juin, François Brochet prépare néanmoins l'avenir. « On s'est aperçu que quand on prend quelqu'un qui fait trois entraînements puis le match, il participe trop peu à la vie du club. Il nous faut un entraîneur au moins à mi-temps », indique François Brochet. Ce coach, qui sera l'entraîneur principal de l'équipe première, devrait avoir la responsabilité de tous les secteurs sportifs.

Côté sportif, avec le vécu des joueurs, François Brochet est confiant pour l'année prochaine. « Ce groupe aura un an de plus. Des joueurs limites en début de saison ont progressé. Si l'équipe reste comme elle est, avec trois ou quatre joueurs de plus, je pense que l'on sera beaucoup plus compétitif. »

Du côté de l'effectif, pour l'instant seul le défenseur David Lopez a annoncé sa volonté de trouver un club de niveau supérieur. « Le chantier du futur entraîneur sera de trouver un attaquant et un défenseur, indique François Brochet. Il y a la première mais aussi la réserve qu'il faut renforcer ». Pour cela, le président compte sur des jeunes « de centre de formation qui ne sont pas gardés ou qui veulent se donner les moyens de rebondir », comme David cette année.

Commentaire