Actualité sportive en auvergne



Football National 3
Photo © Photo Fred Marquet

Bilan N3 : Entre médaille de bronze et cuillère de bois

Entre des Clermontois sur le podium et des Volvicois bons derniers, Thiers et Chamalières ont conclu leur saison dans le ventre mou. Bilans.

Clermont (B) : 3e (51 pts, 15V, 6N, 5D). Neuvièmes l'an passé en CFA 2, les jeunes Clermontois ont renoué avec les premiers rôles, en finissant sur le podium. Une bonne année, entamée avec Pascal Gastien puis poursuivie avec Frédéric Zago, marquée notamment par une invincibilité à domicile (10 victoires, 3 nuls). Comme tous les ans, l'intersaison va donner lieu à un large renouvellement de l'effectif.

Thiers : 8e (32 pts, 9V, 5N, 12D). L'objectif maintien a été atteint pour les promus thiernois, qui ont vécu une saison sans trop de frayeurs, en dépit d'une vilaine série de cinq défaites, entre mars et avril. L'équipe de Patrick Volkaert a surtout bien résisté à une épidémie de blessures, notamment derrière. Encourageant aux yeux d'un coach qui va rempiler pour une troisième saison. « Un peu de stabilité » qu'il espère faire appliquer à son groupe, cet été.

Chamalières : 9e (29 pts, 8V, 5N, 13D). La saison aurait pu être tranquille pour des Chamaliérois bien lancés. Mais le 7e tour de Coupe de France, perdu 3-1 contre Auxerre (L2), a été difficile à digérer pour les hommes d'Arnaud Marcanteï. En début d'année, une série de neuf matchs sans succès a même donné quelques suées aux Puydômois, qui ont finalement assuré leur maintien à la maison. Mission accomplie pour une équipe promise à un large renouvellement (départs de Pépin, Ollier, Piessard, Fluteau et peut-être Pouillen).

Volvic : 14e (20 pts, 5V, 5N, 16D). Champion d'Auvergne la saison passée, le CS Volvic retrouvera l'ancienne DH, en R1, dès cet été. Malgré des débuts encourageants, les hommes de Jean-Rémi Ferraton n'ont pas tenu la distance et ont vite rejoint le fond du classement pour ne plus le quitter . Alors que l'entraîneur se dirige vers une année sabbatique, l'équipe devra faire face à quelques départs (Baptiste Martin, Massacrier), avec Cédric Jouanny, actuel coach de la réserve, à sa tête.

Les autres Auvergnats. Aurillac aura passé le plus clair de sa saison entre la 3e et la 4e place, avant de finir au pied du podium. Le Cantal comptera toujours deux pensionnaires en N3, puisque le promu Ytrac (11e) a arraché son maintien lors de la dernière journée. Montluçon, enfin, a eu très très chaud. Les Bourbonnais peuvent remercier Limonest, qui leur a fait gagner une place en marquant au bout du bout des arrêts de jeu (90e+8) à Bourg, samedi. Douzièmes, ils doivent aussi leur maintien au fait que la région ne compte aucun relégué de N2, cette saison.

Commentaire