Actualité sportive en auvergne



Football National 2
Photo © Séverine Trémodeux

Moulins-Yzeure pas verni

Avant de se retrouver samedi en Coupe de France, Moulins-Yzeure et Belfort se sont quittés sur un score de parité (1-1), ce samedi soir, à Bellevue. Un bon point pour les visiteurs, alors que le MYF, plus dangereux, peut nourrir des regrets.

Des occasions de marquer, Moulins-Yzeure en a eu à la pelle, ce samedi soir. Mais les attaquants du MYF, pas toujours inspirés, sont tombés, sur un gardien belfortain en grande forme.

De quoi laisser une pointe de frustration chez Stéphane Dief, remonté comme jamais contre l'arbitre du match. Dans les vestiaires, au coup de sifflet final, le coach ruminait et se repassait en boucle le tournant du match : à savoir le penalty sifflé pour une main dans la surface de réparation de son capitaine. « Rouchon est poussé dans le dos et en levant les bras, il touche le ballon, râle Dief. C'est un penalty imaginaire, qui est à l'image de la prestation de l'arbitre. »

Belfort égalise sur penalty


Imaginaire ou pas, il a en tout cas bien été transformé par l'attaquant belfortain Regnier (55e), qui égalisait alors et offrait le point du nul à son équipe. Plutôt bien payé pour Belfort, globalement dominé au stade de Bellevue.

Le MYF étant définitivement plus dangereux, tout particulièrement lors d'une première mi-temps hachée mais engagée. Et ce, grâce avant tout à sa fratrie incontournable : les Alouache, en vue et dans tous les bons coups, ce samedi soir.

Mourad d'abord, servi par son cadet décochait une frappe puissante mais non cadrée (5e). Puis Samy, au terme d'une percée dans la défense adverse voyait son tir dévié par Laborde (19e). Les deux mêmes protagonistes se retrouvaient quelques minutes plus tard sur coup franc (32e). Et le gardien belfortain, encore lui, s'envolait pour sortir le ballon de la lucarne. Une manière spectaculaire de retarder l'inévitable, c'est-à-dire l'ouverture du score du MYF. Un but qui ne pouvait être l'œuvre que d'un Alouache, Mourad en l'occurrence, qui croisait sa frappe après une bonne remise de Touré (38e).

Pendant ce temps-là, côté belfortain, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Le gardien du MYF, Millieras n'étant pas véritablement inquiété, tandis que la meilleure défense du championnat (ex æquo avec Andrézieux) était fidèle à sa réputation. On connaît la suite et l'égalisation sur penalty de Belfort. Et malgré, les coups de butoir de Samy Alouache (63e, 65e), le score de parité ne bougera plus.

Les deux équipes se retrouveront dès ce samedi, à Bellevue, pour le 8e tour de la Coupe de France. Et une chose est sûre : cette fois-ci, il y aura un vainqueur.


La fiche technique :

Yzeure (stade de Bellevue). Yzeure et Belfort font match nul 1-1 (mi-temps : 1-0). Arbitre : M. Riche. 350 spectateurs environ.

Buts. Pour Moulins-Yzeure : Alouache M. (38e). Pour Belfort : Regnier (55e, s.p.).

Avertissements. À Moulins-Yzeure : Hardouin (43e), Rouchon (54e), Bellamy (70e), Seck (70e). À Belfort : Regnier (88e).

Moulins-Yzeure. Millieras ; Bellamy (Marchadier, 85e), Sohier, Bamba, Rouchon (cap.) ; Touré, Hardouin ; Alouache M., Alouache S., Millot (Guillou, 75e) ; Seck. Entraîneur : Stéphane Dief.

Belfort. Laborde ; Keyoubi, Moltenis, Kone, Konki ; Baal (cap.), Leroux ; Ahamadi (Le Gall, 73e), Houri (Barros, 69e), Guirassy ; Regnier. Entraîneur : Maurice Goldman.

Commentaire