Actualité sportive en auvergne



Football National 2
Photo © Philippe BIGARD

Moulins-Yzeure, les raisons d’y croire

Sur le terrain comme en coulisses, Moulins-Yzeure ne veut pas vivre une deuxième saison galère. Et cela passe par un bon début d’exercice, dans la continuité d’une préparation encourageante.

Pas de victoire à domicile, une 11e place au général et des tensions récurrentes en dehors du terrain : le premier exercice du Moulins-Yzeure foot n’a pas été de tout repos. Mais l’essentiel a été assuré avec le maintien, sans trop trembler, en CFA (actuel N2). 

« Donner une image séduisante »



Avant la reprise du championnat samedi à Lyon, le MYF doit tourner la page de cette saison sans éclat. « Notre premiè­re volonté sera de donner une image séduisante et généreuse, insiste le coach Stéphane Dief. La générosité dans les efforts : ça doit être notre leitmotiv. » Et la première raison de croire aux chances du MYF cette année. En voici trois autres.

De l’ambition dans le jeu. Moulins­-Yzeure a eu beaucoup de mal à trouver le chemin des filets l’an passé (28 buts en 28 matchs, plus mauvaise attaque de la poule). La faute à « un football trop individualiste », selon Dief. « Je veux un football d’espace et de mouvement, avec du jeu rapide et beaucoup de ballons pour les attaquants. » Le changement de système du 4-­3-­3 au 4-­4-­2 va dans ce sens. Et Samy Alouache, replacé dans l’axe de l’attaque en a déjà profité pour se mettre en valeur en amical, avec notamment un triplé contre Aurillac. Des matchs de préparation bouclés sans la moindre défaite (3 victoires, 3 nuls). De bon augure pour la suite. 

Un recrutement cohérent. Plusieurs choix forts du coach du MYF ont animé cette intersaison. Dans le recrutement d’abord, les petits nouveaux ont été choisis minutieusement. « L’an dernier, il n’y avait pas de complémentarité dans le groupe et la concurrence était mal répartie, analyse Stéphane Dief. On a donc fait un recrutement maîtrisé et réfléchi, pour se renforcer athlétiquement d’abord et dans l’état d’esprit ensuite. On manquait de “gagnants”. »  L’ex ­Orléanais Touré et l’ancien Clermontois Brun au milieu, le Cournonnais Bouvier et l’ancien espoir de l’OM Marchadier, en défense, doivent apporter taille, vitesse et puissance. Sans oublier Bamba, ex défenseur central du Mans, à la solide expérience en Ligue 2. La L2, le nouveau gardien du MYF, Jonathan Millieras connaît également, avec une vingtaine de matchs sous les couleurs de Châteauroux. Soit deux joueurs revanchards à la relance dans le Bourbonnais. 

Un climat « plus serein ». C’est un secret pour personne, le projet du Moulins­-Yzeure foot ne fait pas l’unanimité dans l’agglo et même au sein de l’AS Yzeure. À tel point que l’ambiance était parfois pesante la saison dernière. « Le contexte a amplifié les faiblesses mentales de certains joueurs, explique Dief. Mais, aujourd’hui, l’état d’esprit général est diffé­rent. On travaille de façon plus sereine, beaucoup de rancœurs se sont apaisées. »


En Bref

Classement 2016-2017. 11e du groupeC (29 points, 6 victoires, 11 nuls, 11 défaites). 
Budget. 710.000 euros environ. 
Président. Dominique Ray est à la tête de l’ASY depuis juin 2015. 
Entraîneur. Stéphane Dief. 
Effectif. Gardiens : Millieras, Colard, Hocini. Défenseurs : Bellamy, Bouvier, Sohier, Marchadier, Uzun, Rouchon. Milieux : Guillou, M’Baye, Sudre, Diot, Touré, Millot, Hardouin, Brun. Attaquants : Racollet, Huet, S. et M. Alouache, Sauvadet. 
Arrivées. Gardiens : Millieras (Châteauroux), Hocini (Bourg-Péronnas). Défenseurs : Bouvier (Cournon), Marchadier (Marseille). Milieux : Touré (Orléans), Brun (Clermont). 
Départs. Gardiens : Hantz (Porrentruy, Suisse), Gondouin (arrêt). Défenseurs : Barthomeuf (Chartres), Thioune (?). Milieux : Gérard (Saint-Pryvé/Saint-Hilaire) ; Ligoule (Libourne). 
Attaquants : Mbida (?) Lobo (Angoulême), Cé Ougna (Domérat). Entraîneur adjoint : Florent Barbarin (arrêt).
Commentaire