Actualité sportive en auvergne



Football Coupe
Photo © Philippe Bigard

Dief (Moulins-Yzeure) : " Profiter de l'instant présent"

Vainqueur de Belfort 3-0 samedi sur la pelouse de Bellevue, Moulins-Yzeure s'est qualifié pour les 32es de finale de la Coupe de France. Pour la plus grande joie de son entraîneur, Stéphane Dief, qui ne souhaite désormais qu'une chose : jouer à domicile le 32e de finale et tenter de franchir un tour supplémentaire.

Vous devez être fier de vos joueurs, qui ont réalisé un vrai match de coupe...  

« Oui. On a mis du temps à rentrer dans la partie. La première demi-heure n'était pas satisfaisante. A la mi-temps, on a demandé aux joueurs de défendre en avançant, de se montrer plus appliqués. A partir du moment où tu gagnes les ballons en avançant, ça modifie la donne. On l'a vu ce soir (samedi). Après, il n'y a plus eu photo entre les deux équipes. Ils auraient pu ouvrir le score lors des 30 premières minutes. Ils ont laissé passer leur chance et nous on a su saisir la nôtre. Je suis content, les joueurs offensifs ont marqué, c'est bien. On se créé beaucoup d'occasions depuis le début de la saison et on nous reproche de ne pas marquer suffisamment. C’est vrai, mais je suis convaincu qu'ils ont les qualités pour scorer. Ils l'ont montré ce soir (samedi). C'est le football qu'on aime voir : 3-0, des occasions, de l'abnégation. C’est intéressant. » 

Encore une fois, vous n'avez pas pris de but. C'est une de vos forces cette saison...  

« Oui, parce qu'on défend à onze. On l'a un peu moins bien fait en première mi-temps. Après il n'y a pas de secret. Quand tu fais les efforts ensemble, tu peux voyager. C'est là qu'il faut rajouter le petit plus offensif. C'est souvent le plus difficile. Malgré l’enchaînement des matchs, les joueurs ont été capables de le faire ce soir (samedi). » 

« Jouer à domicile »



Votre parcours en coupe, avec notamment la victoire face au Clermont Foot, amène-t-il de la confiance ? 

« La coupe valorise surtout le travail. C'est toujours un peu plus mis en lumière que le championnat. Après, elle amène une confiance supplémentaire. Là, on a réussi à maintenir la dynamique. C'est bien. » 

Par le passé, Moulins et Yzeure ont réalisé de beaux parcours en Coupe de France. Là, pour sa deuxième année d'existence, le MYF se hisse en 32es de finale. Quelle est la recette ? 

« Il y a peut-être une culture de la coupe ici car il y a eu plusieurs beaux parcours dans les deux clubs. Après, on n'est pas dans une grande région de football, donc se hisser au 7e tour  (1er tour national, NDLR) c'est plus évident qu'ailleurs, même si cette année, avec la fusion avec la Ligue Rhône-Alpes, ça a été plus compliqué. Dans cette nouvelle région, ce sera peut-être plus compliqué de réaliser des parcours en Coupe de France. Donc profitons de l'instant présent. » 

« Un grand coup de chapeau aux joueurs »



Le tirage au sort aura lieu ce lundi. Avez-vous une préférence ?  

« Jouer à domicile, c’est la seule. L'ambition maintenant, c'est d'aller le plus loin possible. On est en 32es et chaque fois qu'on pourra passer un tour supplémentaire, ce sera bien. Jouer une Ligue 1, une Ligue 2... c'est bien pour les spectateurs, ça amène du monde au stade. Maintenant, ma seule préoccupation, c'est de passer un tour supplémentaire. »  

Vous êtes invaincus depuis le 26 août, vous voilà qualifiés pour les 32es de finale de la Coupe de France. Jusqu'à présent, le bilan est positif... 

« Oui, le seul bémol, ce sont nos trois premiers matchs de championnat, qui n'ont pas forcément été mauvais mais où il nous manqué quelque chose. L'intersaison a été très mouvementée chez nous, on s'est construit sur le tard. Aujourd’hui, je pense qu'on paie ça. Avec un ou deux points supplémentaires, on serait dans le ventre mou. Ce serait plus appréciable. Mais si on dresse le bilan depuis le 26 août, on ne peut tirer qu'un grand coup de chapeau aux joueurs. »
Commentaire