Actualité sportive en auvergne



Football Clermont Foot
Photo © photo richard brunel

Perez (Clermont) : "On est très solidaire"

Après quatre matches de préparation (le 5e a lieu ce vendredi soir), Manuel Perez a vite trouvé sa place au sein d’un collectif clermontois qui se soude. Le milieu, arrivé de Brest, mise sur cette saison pour se relancer.

Clermont - Grenoble, trois heures. « Je me rapproche de ma famille », savoure Manuel Perez, originaire de l'Isère, qui n'aura plus à effectuer les dix heures de voyage depuis Brest. Après quatre saisons en Bretagne, le milieu de 26 ans a trouvé un nouveau challenge en Auvergne, après un dernier exercice compliqué au SB29. Motivé.


Comment s'est déroulée votre arrivée à Clermont ? 

« J'étais en fin de contrat à Brest et dans l'attente. Je ne savais pas trop ce que je pourrais avoir car c'est compliqué quand on ne joue pas. Mais les contacts avec Clermont ont eu lieu très tôt, quand la saison n'était pas finie, et ça m'a rassuré. J'avais des offres à l'étranger, mais j'étais aussi revanchard vis-à-vis de la Ligue 2. Je sortais de deux bonnes saisons avant celle de l'an passé. Pour me relancer, Clermont, c'est parfait. »


On vous sent très à l'aise, tant sur le terrain qu'en dehors… 

« J'ai été très bien accueilli par tout le monde au club. Je me suis senti bien tout de suite. Je joue avec des joueurs très intelligents, c'est donc plus facile. On communique beaucoup, on est très solidaire. Ce sont des valeurs très importantes pour la Ligue 2, en espérant que de belles choses nous attendent. »


Votre expérience en L2 (113 matchs) vous donne-t-elle déjà un statut au sein du groupe ? 

« Je n'ai pas besoin qu'on me proclame cadre de l'équipe. Mon discours reste le même, j'essaie d'être dans le positif. »

« Revanchard vis-à-vis de la Ligue 2 »


Quelles sont vos ambitions avec Clermont ? 

« On ne va pas aller trop vite. Mais quand on voit un match comme celui de Montpellier, il y a de très bonnes choses. On a été solide en produisant du jeu devant. Il y a de bons enseignements à tirer de ce match. Mais la Ligue 2 est un championnat aléatoire. Ça ne sert à rien de dire qu'on va jouer la montée. On verra ce qui nous attend. »


Quel regard portez-vous sur ce groupe ? 

« Il y a des gars qui ont envie de se relancer, mais qui s'inscrivent aussi dans un collectif. Ce ne sont pas des mecs qui veulent briller individuellement. On existe à travers un groupe qui vit bien, et c'est très intéressant. »

Commentaire