Actualité sportive en auvergne



Cyclisme VTT

VTT : Amaury Pierron la tient enfin !

A 22 ans, Amaury Pierron a décroché sa toute première victoire en Coupe du monde de descente. Le Brivadois s'est imposé à Fort William en Ecosse, à l'issue d'un run magnifique.

Voilà deux saisons déjà qu'il tournait autour. Auteur de quelques Top 10 et, surtout, d'une deuxième place remarquée à Val Di Sole (Italie) l'année dernière, Amaury Pierron rêvait de lever enfin les bras sur une étape de Coupe du monde de descente de VTT. Depuis ce dimanche, c'est chose faite ! Et pas n'importe où. Il a gagné à Fort William en Ecosse, considéré par la plupart des riders comme l'étape la plus mythique du calendrier, de par son ancienneté, son public bouillant et son tracé très exigent (voire dangereux, voir ci-dessous).


De tout ça, le Brivadois a fait fi pour ouvrir son palmarès international. Auteur du 10e temps des qualifications, le Brivadois a littéralement lâché les chevaux lors de son run qu'il a mené avec une énergie folle. Agressif au possible, précis dans ses trajectoires, pédalant durant chaque temps-mort du parcours, il a tout donné et a pris la tête du classement avec plus d'une seconde d'avance (4'34'452).

Problème, à ce moment-là, il restait encore beaucoup de concurrents à passer derrière lui et pas des moindres : Sam Blenkibnsop, Troy Brosnan, Danny Hart, Loris Vergier ou Luca Shaw notamment.  
Brosnan sera le premier à faire passer une sueur froide dans le dos de Pierron en s'approchant à 311 millièmes de seconde seulement du temps de référence de l'Auvergnat. Le Français Loris Vergier fera encore mieux, ne comptant que 0''270 de retard sur Pierron à l'arrivée en raison d'une petite faute dans le pierrier final. 


Dernier pilote à pouvoir doucher les espoirs de victoire du Brivadois, l'Américain Luca Shaw partait très fort... mais voyait sa fin de run gâchée par une crevaison. Tout le clan de l'équipe Commençal pouvait exulter : la victoire était dans la proche pour Amaury Pierron, le 11e Français à remporter une épreuve de Coupe du monde depuis la création du circuit en 1993.

Cette victoire en appellent désormais peut-être d'autres pour le pilote auvergnat qui se retrouve désormais 3e du classement général de la Coupe du monde (à six points seulement du leader, l'Américain Aaron Gwin). Pourquoi pas dès la semaine, pour le troisième round de cette Coupe du monde 2018 à Leogang (Autriche)...
Commentaire