Actualité sportive en auvergne



Cyclisme Julian Alaphilippe
Photo © AFP

Alaphilippe : "La Flèche ? Un déclic pour moi"

Après sa victoire sur la Flèche Wallonne, point d’orgue d’une campagne de classiques plus que réussie, Julian Alaphilippe va maintenant se focaliser sur les prochains objectifs de sa saison : le Dauphiné, et surtout, le Tour de France.

Quelques jours après son exploit réalisé sur la Flèche Wallonne, Julian Alaphilippe est venu se ressourcer auprès des siens, dans le Montluçonnais. En début de semaine, il a été reçu par ses supporters de la première heure, les membres de la classique Jean-Patrick Dubuisson. L'occasion d'aborder avec lui sa campagne de classiques ardennaises ainsi que la suite de sa saison.

Avec cette victoire sur la Flèche Wallonne, le bilan de ces classiques de printemps est forcément positif ? 

« Oui, cela a été une superbe campagne pour moi et pour mon équipe. Gagner La Flèche de cette manière devant Valverde, qui était pour moi le meilleur coureur, cela a été exceptionnel. Derrière, mon meilleur ami (Bob Jungels) gagne Liège-Bastogne-Liège, où je fais 4e. C'est quelque chose de fabuleux, on doit vraiment savourer ça. Maintenant, il faut digérer tout cela et récupérer. »

Un tel succès amène forcément de la confiance pour la suite… 

« Bien sûr, mais j'avais confiance en moi. Je savais que j'étais prêt. Cette victoire a surtout constitué un déclic pour moi. J'ai pris conscience que je ne faisais plus seulement partie des outsiders mais des coureurs qui pouvaient gagner. »

Quel est le programme des jours et des semaines à venir ? 

« Dans un premier temps, place à la récupération. Je vais profiter de ma famille, de mes proches. Après, viendra l'heure de se concentrer sur les prochains objectifs : le Dauphiné, les championnats de France et le Tour de France. Je vais d'ailleurs prochainement partir en altitude, en Sierra Nevada (Espagne) avec mon équipe pour préparer ces échéances. »

Cette année, vous ne participerez pas au Tour de Californie. Vous reprendrez la compétition début juin, avec le Critérium du Dauphiné. Quel sera votre objectif ? 

« Je veux vraiment me servir de cette course comme une préparation au Tour de France. Si ça se passe bien, ce sera super. Si ce n'est pas le cas, ce ne sera pas grave. L'objectif, c'est vraiment d'être performant sur le Tour de France. »

Parlons du Tour, justement. Serez-vous le leader de l'équipe Quick-Step Floors ? 

« Non, le leader pour le classement général sera Bob Jungels. L'objectif pour moi sera de remplir à 100 % mon rôle d'équipier. Et si je peux gagner une étape, ce sera magnifique. »

Commentaire