Actualité sportive en auvergne



Cyclisme Julian Alaphilippe
Photo © Franck Boileau

Alaphilippe par ses entraîneurs des premiers coups de pédale

Le petit monde du vélo bourbonnais suit de près l'ascension de Julian Alaphilippe, en particulier ceux qui ont accompagné ses premiers coups de pédale à l'âge de 7-8 ans à l'Entente Montmarault-Montluçon.

Jean-Philippe Duracka (directeur sportif du Team Pro Immo Cournon). « J'ai suivi Liège-Bastogne-Liège. Devant ma télé, j'étais à fond, les cheveux droit sur la tête ( sic). C'est exceptionnel, ce qu'il a fait. À 200 mètres de la ligne, s'il est un peu mieux placé, il peut battre Valverde. Il est au niveau des tout meilleurs et s'il continue, ce sera la classe mondiale. Ce qui ne l'empêchera pas de rester comme il est. Je me rappelle de lui à l'ECCM. C'était le plus petit du groupe mais il avait quelque chose en plus. Déjà un tempérament, un mental pour gagner. »

Thierry Michaud (ECMM). « Je le connais depuis tout petit, il avait déjà du caractère et c'était un gamin fabuleux. Quand il revient sur Montluçon, il vient souvent manger à la maison. C'est un garçon attachant et très famille. Là, il est sur un pic de forme, en pleine confiance, et il a marqué les esprits. Il va changer de statut dans son équipe et devra se préserver de la pression médiatique. Vraiment, ça fait super plaisir. »

Commentaire