Actualité sportive en auvergne



Photo © raphael rochette

Florent Pereira, encore un ou deux ans et puis basta !

A 25 ans, Florent Pereira repart pour une nouvelle saison en DN1 avec le Team Pro Immo Nicolas Roux. Le vice-champion de France amateur 2015 ne s'éternisera pas dans le peloton s'il ne repasse pas pro d'ici un ou deux ans.

"J'espère que cette année sera la bonne..."

Professionnel une année seulement, en 2016, à Lille Roubaix Métropole, Florent Pereira ne désespère pas de réintégrer une équipe pro. Cela reste plus que jamais son but, alors que l'Orcinois a repris l'entraînement, depuis un mois, en vue de la prochaine saison sur route. La troisième déjà au Team Pro Immo Nicolas Roux (DN1), depuis son retour chez les amateurs.

"Quelques contacts, rien de plus"

Au sortir de la saison 2018, il a "eu quelques contacts, mais rien de plus". Pas de proposition concrète de la part d'équipes pros, comme ont pu en avoir ses coéquipiers à Pro Immo Karl Lauk et Clément Carisey, nouveaux venus chez les professionnels. Pereira, lui, repassera encore au moins une année par la case amateur, avant peut-être de les rejoindre.

Son ambition et sa motivation, en tout cas, ne s'émoussent pas. Et l'ex-pro a demandé au staff de Pro Immo à ce que l'équipe auvergnate participe à davantage d'épreuves professionnelles (en classe 2), durant la saison à venir. Des courses plus relevées où il pourra davantage se faire remarquer, si sa forme le lui permet. 

"Passer un pallier supplémentaire"

"On a le niveau pour y participer. On peut se faire plaisir sur ces courses-là. On l'a montré l'an dernier. Courir à un plus haut niveau, ça peut nous permettre de passer un pallier supplémentaire", estime l'Auvergnat qui a été stagiaire chez AG2R La Mondiale durant l'été 2015.

Agé de 25 ans, il sait que le temps joue maintenant contre lui. D'où l'importance d'être compétitif, en classe 2, puisque ses quelques victoires annuelles en Elite nationale ne lui valent que les compliments de ses dirigeants et entraîneurs, au Team Pro Immo...Florent Pereira, ici à gauche, lors de la remise des prix du cyclo-cross de Cournon, pourrait participer à un deuxième "cross", ce dimanche 9 décembre à Malintrat.

"Pas du vélo toute ma vie..."

Encore un an de vélo à hautes doses, peut-être deux, mais il n'ira pas au-delà si les pros lui tournent encore le dos. "Après, ce sera fini. Je tirerai un trait. Je ne vais pas faire du vélo toute ma vie. J'ai d'autres projets pour l'après carrière. Mais je n'arrêterai pas d'un seul coup. Je ferai une dernière année de vélo tout en commençant ma reconversion."

En 2019, en tout cas, Florent Pereira s'investira tout autant qu'un professionnel, avec l'envie de prouver qu'il a aussi sa place dans ce milieu. Une grande victoire pourrait l'y propulser, à nouveau. Vice-champion de France amateur en 2015, il rêve de ce maillot tricolore qui lui a échappé de peu.

Comme Geoffrey Bouchard?

Son destin pourrait basculer, fin juin 2019. Comme cela s'est produit cette année pour Geoffrey Bouchard (CR4C Roanne), champion de France amateur 2018 à 26 ans et néo-pro dans la foulée chez AG2R La Mondiale.
 

Raphaël Rochette

Commentaire