Actualité sportive en auvergne



Quelle est votre plus grande émotion sportive de l'année 2018 ?

L'année 2018 a été riche en émotions en Auvergne. Mais quel événement sportif vous a-t-il le plus marqué ?

Les adieux d’Aurélien Rougerie :

Le 5 mai 2018, Aurélien Rougerie a mis un terme à son immense carrière. Après 19 saisons en « jaune et bleu », deux boucliers de Brennus, 157 essais, 76 sélections en équipe de France, « Roro » a raccroché les crampons sur une victoire face au Stade Toulousain (36-26) et un hommage appuyé des supporters clermontois.

 

All Star perche :

Les 4.000 spectateurs de la Maison des Sports de Clermont-Ferrand ne sont pas prêts d'oublier cette troisième édition du All Star Perche, le 25 février 2018. Jamais dans l'histoire de la perche un concours n'avait été aussi relevé : sept perchistes ont franchi les 5,88 m, dont Armand Duplantis qui a battu le record du monde junior sur cette marque. Le concours féminin a également été très disputé. La numéro une mondiale, l'Américaine Katie Nageotte, s'est imposée grâce à un saut à 4,86m. Un record du meeting partagé avec sa dauphine, la Russe Anzhelika Sidorova, battue au nombre d’essais. Troisième, Ninon Guillon-Romarin est devenue l’unique détentrice du record de France en salle (4,72m). L'Ukrainienne Maryna Kylypko et la Bélarusse Iryna Zhuk ont également battu le record national de leur pays respectif, franchissant toutes deux 4,62 m.

Finale des championnats d’Europe de perche :

C'est un autre moment exceptionnel que nous ont offert les 12 finalistes de ce concours à la perche des championnats d'Europe de Berlin, dimanche 12 août 2018. Une finale incroyablement relevée qui a vu le sacre du jeune Armand Duplantis, âgé de seulement 18 ans. Le successeur désigné de Renaud Lavillenie a passé 6,05 m, alors que l’Auvergnat n’a pas pu franchir mieux que 5,95 m pour décrocher le bronze derrière le Russe, Timur Morgunov.

Finale de la Coupe du monde de football sur la place de Jaude :

La France est devenue, pour la deuxième fois de son histoire, championne du monde grâce à sa victoire contre la Croatie (4-2), le 15 juillet 2018. Un match devant lequel Clermont-Ferrand et toute l’Auvergne ont vibré. Pourtant, les 40.000 supporters rassemblés place de Jaude ont cru ne jamais voir cette finale. La pluie et l'orage ayant eu raison du signal de TF1. Un souci résolu à quelques secondes du coup d'envoi.

Le Tour de France d’Alaphilippe :

Grâce à un Tour de France exceptionnel, Julian Alaphilippe est devenu la nouvelle coqueluche du public français. Il faut dire que le Montluçonnais n'a pas ménagé ses efforts pour ramener le maillot à pois de meilleur grimpeur à Paris. En plus du classement de la montagne, lui qui n'est pas un pur grimpeur s'est aussi adjugé deux étapes : la dixième dans les Alpes, entre Annecy et le Grand Bornand et la seizième dans les Pyrénées, entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon.

La médaille d’argent de Romain Bardet lors championnats du monde :

Laurent Brochard, dernier champion du monde français, a dû croire qu’il tenait enfin son successeur lorsqu’il a vu Romain Bardet, debout sur ses pédales, mener la danse dans les terrifiants pourcentages du Mur de Gramart, à 10 kilomètres de l’arrivée, dimanche 30 septembre 2018 à Innsbruck (Autriche). Un trio - composé du Brivadois, d’Alejandro Valverde et de Michael Woods - se détachait alors au sommet. L’affaire allait se régler au sprint. Dans ces conditions, le maillot arc-en-ciel pouvait difficilement échapper au puncheur espagnol, réputé plus rapide dans cet exercice. Romain Bardet tentait bien de le déborder dans un dernier effort mais Alejandro Valverde était le plus costaud…

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, vice-champions olympiques de danse sur glace :

Favoris de l’épreuve olympique en danse sur glace, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (205,28 points) ont vu leurs principaux rivaux, Tessa Virtue et Scott Moir (206,07 points), leur ravir le précieux métal et leur rêve olympique, le 20 février 2018 à Pyeongchang. Distancé de 1,74 point à l'issue du programme court, le couple clermontois n'a pas été en mesure de refaire son retard lors du libre malgré une excellente prestation et un nouveau record du monde (123,35 points).

Le titre des Espoirs de l’ASM :

Quatre ans après, les Espoirs de l'ASM ont de nouveau décroché le titre de champion de France. Sous la pluie cadurcienne, les « jaune et bleu » sont venus à bout de Pau (24-19), grâce à quatre essais (deux de Ruaud, un de Vili et un d'Ezeala). Malgré une fin de match pleine de suspense, les Clermontois se sont appuyés sur une défense de fer et un froid réalisme pour décrocher le 6e bouclier de champion de France Espoirs de l'histoire du club.

 

La médaile d’argent de Clémence Calvin :

Pour le tout premier marathon de sa vie, Clémence Calvin a délivré un numéro exceptionnel pour arracher la médaille d'argent aux championnats d'Europe de Berlin, le 12 août. Spécialiste du 10.000 mètres, la Cussétoise a joué l'or jusqu'au bout. Mais la Biélorusse Volha Mazuronak a fait la différence au sprint dans les derniers hectomètres des 42,195 km pour l'emporter en 2h26'22''. L'Auvergnate a tout de même signé un joli chrono en 2h26'28".

 

La dernière de Maxime Petitjean :

Il y avait beaucoup d'émotion dimanche 15 avril au stade Jean-Alric, pour le dernier match de Maxime Petitjean sous le maillot aurillacois. Après 16 saisons au plus haut niveau professionnel, dont 12 à Aurillac, et plus de 3.000 points au compteur, il est sorti par la grande porte. Pour sa dernière sous la tunique auvergnate, l'emblématique ouvreur a largement contribué à la victoire bonifiée de son équipe face à Mont-de-Marsan (31-26), s’offrant même un essai. Avant de faire ses adieux au public cantalien.

A vos votes !

 

Commentaire