Actualité sportive en auvergne



Photo © DUGNE Rémi

ASM - Toulouse : "Un gros choc" prévient Kayser

Retour au Top 14 pour l'ASM, qui accueille Toulouse, ce dimanche (21 heures), en clôture de la 12e journée. « Un gros choc » a prévenu Benjamin Kayser, ce vendredi matin en conférence de presse. Voici les points à retenir de ce rendez-vous avec les médias.

Le groupe :

L'infirmerie clermontoise s'est remplie ces dernières semaines : Opéré ce jeudi d'une rupture de la coiffe des rotateurs de l'épaule gauche, Isaia Toeava va être éloigné des terrains pendant six mois. De leur côté, Rabah Slimani (lésion musculaire au mollet) et Alivereti Raka (fracture du scaphoïde) vont rater entre deux et trois mois de compétition. Ces trois élément manqueront donc la réception de Toulouse, ce dimanche (21 heures), tout comme Alexandre Lapandry (fracture de la main), Viktor Kolelishvili (commotion), Corentin Astier et Setariki Tuicuvu (fracture du médio-pied).

Le spectre des blessures planerait-il à nouveau au-dessus du stade Michelin ? « Ce n’est pas ce qu’on a vécu l’année dernière, où on avait 22 ou 23 blessés, même si c'est bien sûr est embêtant pour les garçons et pour nous. Après, c'est évident que je préfèrerais avoir tout le monde, comme c’était le cas en début de saison où on n’avait que deux ou trois joueurs à l’infirmerie », a répondu Franck Azéma, ce vendredi matin en conférence de presse. 

Le technicien auvergnat s'est d'ailleurs montré plutôt optimiste quant à la participation des autres joueurs sortis sur blessure face à Newport, samedi dernier. « Cela va aller pour Damian Penaud (sorti sur protocole commotion, NDLR). Idem pour Fritz Lee (il s'était pincé le nerf du biceps, NDLR) et Rémy Grosso (béquille à un mollet, NDLR) », a précisé le directeur sportif de l'ASM, avant d'ajouter : « Rémi Lamerat est apte, tout comme Nick Abendanon ».

 

L'adversaire : 

Le Stade Toulousain est de retour au premier plan. Invaincus en Coupe d'Europe, les hommes d'Ugo Mola restent sur une incroyable série de neuf victoires de suite (toutes compétitions confondues).  Ce qui leur permet de dominer leur poule de Champions Cup et d'occuper la deuxième place du Top 14, à trois longueurs du leader clermontois. « Honnêtement, je ne suis pas surpris de les voir à cette place », a assuré Franck Azéma. Le techncien clermontois n'a d'ailleurs pas tari d'éloges au moment d'évoquer l'adversaire du week-end. « Ils ont de la fraîcheur, un paquet d’avants redoutable dans la précision, dans la combat, dans l’âpreté avec ou sans ballon, dans les duels, ils ont de trois-quarts capable de gagner tous les duels en un contre un. Ils se retrouvent beaucoup dans un jeu de soutien déstructuré, ce qui a toujours fait leur force. Quand on voit les équipes qu’ils viennent de battre, c’est conséquent. On va avoir un gros morceau à jouer. C’est un bon challenge pour nous. Après, on ne va pas pleurer sur notre sort. On sait où on en est, on a confiance en ce qu’on sait faire. »

 

L'enjeu de la rencontre :

« Cela va être un gros choc : le premier reçoit le deuxième. » Benjamin Kayser n'y est pas allé par quatre chemins pour planter le décor de cet ASM - Toulouse. « Un match important pour nous, a pour sa part confié Camille Lopez. On a envie de rester en haut du classement, on a envie de continuer à gagner dans ce championnat, d’autant plus chez nous. » Leader du Top 14 avant cette 12e journée, l'ASM peut en effet, en cas de victoire, accentuer un peu plus son avance en tête du classement. 

Reste à savoir si les Clermontois sauront répondre au rythme des Toulousains, qui sortent de deux intenses rencontres de Champions Cup. « Nous, on est dans une situation plus confortable en terme de gestion d’effectif, car on a le malheur de ne pas jouer la grande Coupe d’Europe. On peut se réoxygéner. En revanche, sans vouloir manquer de respect, aller en Roumanie et affronter les Wasps, ce n’est pas la même intensité, a rétorqué Benjamin Kayser. Eux, ils ont surement laissé des plumes durant ces rencontres, mais ils vont avoir ce rythme et ce tempo sur lequel on va essayer de se placer. » Cette affiche entre les deux meilleures attaques du championnat promet d'être belle. Un joli cadeau de Noël avant l'heure ?

Commentaire