Actualité sportive en auvergne



Photo © Jean-Louis GORCE

Clermont Foot : le premier match du nouveau président en images

Nouveau propriétaire du Clermont Foot, Ahmet Schaefer mettait fin à sa semaine d'intégration vendredi soir, lors du match du Clermont Foot contre Grenoble (1-1). Retour en images sur un épilogue chargé.

Première oblige, le nouveau président du Clermont Foot Ahmet Schaefer a vécu une soirée d'intégration bien remplie, vendredi soir, en marge du match de sa nouvelle équipe contre le Grenoble Foot 38. Pendant une heure et demie, avant le coup d'envoi, le propriétaire suisse a répondu aux nombreuses sollicitations.

Ahmet Schaefer est arrivé au stade entouré d'une partie du nouvel organigramme clermontois, Ingo Winter et Jérôme Champagne.


À 19 heures, l'homme d'affaires suisse avait rendez-vous avec une vingtaine de supporters clermontois. « Nous avons décidé de nous rencontrer une fois par mois, pour mettre en place des initiatives ». 

 

La rencontre avec les supporters clermontois a duré une quinzaine de minutes.

 


Aux alentours de 19 h 30, celui qui sera officiellement propriétaire du Clermont Foot 63 en début de semaine prochaine, a assuré pendant quelques minutes un direct TV.

 

Quinze minutes avant le début du match, il était présent au côté de Mathias Pereira Lage sur la pelouse du Gabriel-Montpied, pour lui remettre un maillot spécial, floqué du numéro 100, en référence au centième match de Ligue 2 du milieu clermontois.

20 heures. Début du match. Installé juste en dessous de la tribune de presse, Ahmet Schaefer a contenu ses émotions tout au long du match. « Mais ça bouillonnait l'intérieur », a reconnu l'intéressé.

Ahmet Schaefer a assisté à la rencontre avec l'ensemble des dirigeants et la chargée des Sports de Clermont Métropole, Christine Dulac-Rougerie.


D'ailleurs, sur le but égalisateur, ce dernier n'a pas retenu sa joie, se levant de son siège, les bras en l'air et tapant dans la main de ses conseillers Jérôme Champagne, Yannick Flavien et Ingo Winter, assis derrière lui. « Ça a été très intense depuis dimanche soir, et je suis très heureux d’avoir vécu ce moment. C’est complètement différent de vivre ça au stade. J’étais impatient de ressentir l’atmosphère. »

Ahmet Schaefer a tant bien que mal essayé de retenir ses émotions vendredi soir.


Après la rencontre, il a salué un Pascal Gastien agacé par l’arbitrage. Et se projetait vers la suite de son aventure, dans un stade qui a accueilli près de 3.000 spectateurs. « On va réfléchir à des initiatives pour attirer plus de monde ».

 

Jéraud Mouchet avec Laurent Calmut
Reportage photos : Jean-Louis Gorce

Commentaire