Actualité sportive en auvergne



Photo © Christelle Gaujard

Lopy (Orléans) : "Une bande de potes à Clermont"

Arrivé cet été à Orléans, Joseph Lopy a bien rebondi dans le Loiret. De retour au Montpied avec l’USO vendredi soir (20 heures), le milieu de 26 ans évoque ses deux années clermontoises (*).

A quoi s’attend-il vendredi soir ?

« Cela va peut-être surprendre, mais je n’attends rien de particulier. Je jouerai là-bas comme je jouerai à Niort, à Sochaux ou à domicile. Pour moi, c’est un match comme un autre. Mais je suis content de revenir car je connais du monde et c’est toujours sympa de revoir les gens. »


Quel souvenir garde-t-il de ses deux années clermontoises ?

« J’ai rencontré de belles personnes ici, et un groupe extraordinaire. Dans ma carrière, je n’ai jamais connu un groupe pareil : un groupe vraiment soudé, vraiment une bande de potes. Les gens l’ont senti sur le terrain, avec les résultats qu’on a pu avoir. D’ailleurs, les autres joueurs, notamment ceux qui sont partis comme Thomas Fontaine ou Ludovic Ajorque, le disent aussi. »


Son regard sur ses deux saisons Clermont.

« J’ai vécu deux saisons différentes. La première, comme souvent, c’est une découverte. La deuxième aurait dû me permettre de dérouler car on se sent plus chez soi. J’étais parti pour faire la plus belle saison possible, mais je n’en ai pas eu l’occasion (NDLR : Joseph Lopy s'est blessé en fin de préparation estivale). C’est comme ça, c’est le foot, et je n’ai aucun regret. »


Une revanche à prendre ?

« Aujourd’hui, si j’ai envie de prendre une revanche, c’est d’abord envers moi. Car mon plus grand concurrent, c’est d’abord moi. Je me dis que je n’ai pas beaucoup joué la saison dernière à Clermont, que je ne me suis pas beaucoup montré. Alors à moi de le faire maintenant, de montrer ce que je vaux, pour faire la meilleure saison possible. »

 

 

Propos recueillis par Laurent Calmut

 

(*) Retrouvez la suite de l'interview de Joseph Lopy dans l'édition La Montagne de ce jeudi.

Commentaire