Actualité sportive en auvergne



Photo © BOILEAU FRANCK

Mon souvenir de l'année 2018 : le 6 mars

A l'occasion des fêtes de fin d'année, les journalistes de la rédaction des sports vous racontent le souvenir sportif de l'année 2018 qui les a le plus marqué. Nouveau volet avec Vivian Massiaux qui revient sur le 6 mars, jour où Vichy-Clermont s'est imposé aux dépens de Nancy sur un panier décisif de David Denave.

Pour un fan de NBA que je suis, le « buzzer beater » d'un des joueurs emblématiques de Vichy-Clermont, David Denave, sur le parquet de la Maison des Sports, mardi 6 mars, était un joli clin d'oeil pour mes yeux qui se délectent depuis plus d'un quart de siècle des highlights de la NBA. Moi le footeux, qui s'est éveillé au basket à l'heure de la mondialisation de la grande Ligue à spectacle américaine au début des années 90, par l'échange avec mon pote Guillaume au lycée des cassettes vidéo, tels des trésors, des matchs enregistrés sur Canal, et bercé par les commentaires inégalés du duo Bruno Poulain-Georges Eddy, j'ai particulièrement apprécié ce « panier d'un autre monde », selon les termes de Greg Beugnot, le coach des vaincus nancéiens.

« Un panier d'un autre monde »

Greg Beugnot (Coach de Nancy)

La chance du journaliste, que je rêvais d'être en étant ado sans trop y croire, de pouvoir questionner et recueillir à chaud les propos des principaux acteurs permet de mêler son regard à leur analyse sur cette action décisive.

 

Ce mardi soir, lors de la 21e journée de ProB, la JAVCM, qui a mené peu ou prou tout au long de la partie, vient de dilapider dans la dernière minute son avance de quatre points qui lui assurerait de remporter un troisième match consécutif et de se replacer dans la course aux play-offs. 74-74 à neuf secondes de la fin, Guillaume Vizade, le coach javostadiste, prend un temps-mort. La remise en jeu se fait dans la moitié de terrain de Nancy, ballon pour David Denave.

« C'est un tir qu'il faut prendre »

Me reviennent alors en mémoire les propos de Greg Beugnot : « Là, on fait tout pour le bloquer, le faire reculer ». Le défenseur nancéien, Philippe Braud, originaire de Chamalières, met idéalement la pression en repoussant le shooteur, sans trop le coller pour éviter la faute qui serait synonyme de lancers francs rédhibitoires. Tous les coéquipiers de David Denave, eux, s'écartent. La dernière action est pour lui. « On est à égalité, on est toujours un peu plus relâché car on n'a pas la conséquence de perdre derrière ce tir. C'est un tir qu'il faut prendre », concède son entraîneur.

Le n°12 de la JAVCM, presque repoussé sur la ligne médiane, avance doucement, enclenche son mouvement à moins de six secondes du buzzer, un dribble croisé main gauche pour se recentrer et déclencher un tir à tout de même plus de huit mètres face à Philippe Braud, un poil trop loin. Le temps suspend son vol, le ballon manque de faire gamelle mais traverse le filet à 1 seconde et 4 dixièmes de la fin.

« Ce soir, ça nous sourit, je suis vraiment content. Je suis en réussite en ce moment, j'essaye d'aider l'équipe », témoigne modestement le héros du soir pour l'une des belles images de l'année.

Vivian Massiaux

 

Les épisodes précédents :

- Le 12 mai, sur Kilian Jornet (Francis Laporte)

- Le 25 février, sur le All Star Perche (Jean-François Nunez)

- Le 23 novembre, sur le trophée des Villes de pétanque (Luc Barre)

- Le 21 juillet, sur Julian Alaphilippe (Raphaël Rochette)

- Le 25 novembre, sur Jessy Trémoulière (Stéphanie Merzet)

- Le 6 janvier, sur Moulins-Yzeure- Monaco (Kevin Lastique)

- Le 13 novembre, sur Claude Michy  (Frédéric Verna)

- Le 10 août, sur Louis Fajfrowski (Sébastien Devaur)

- Le 12 août, sur Clémence Calvin (Jean-Philippe Béal)

- Le 11 mai, sur le Clermont Foot (Didier Cros)

- Le 15 avril, sur Maxime Petitjean (Nourredine Regaieg)

- Le 19 mai, sur le Montluçon Foot ( Laurent Calmut)

- Le 8 décembre, sur Timisoara - ASM (Christophe Buron)

Commentaire