Actualité sportive en auvergne



Photo © Trophée Andros B.Bade

Trophée Andros : Berthon pense toujours à la gagne

Après un premier podium sur l'Andros, le 22 décembre en Andorre, Nathanaël Berthon (Audi A1) garde espoir de remporter le championnat, en Elite Pro. Le Clermontois abat des cartes importantes, ce vendredi 11 et samedi 12 janvier à Isola 2000.

« Mon objectif, c'est de remporter le championnat, je n'en ai pas d'autres. » En dépit de débuts compliqués, sur le Trophée Andros, cet hiver, Nathanaël Berthon (Audi A1 Quattro) garde le même cap. « Je me bats toujours pour la gagne », a rappelé le pilote clermontois, mercredi 9 janvier, lors de la présentation du Final de Super Besse.

« A notre place sur le podium »

Evidemment, sa 7e place au classement provisoire du championnat de conduite sur glace, est loin de le satisfaire. Mais l'Auvergnat avance de bonnes excuses. « Il n'y a eu que trois courses et on a eu des soucis mécaniques sur les deux premières. Je n'ai pas eu de chance. »

Lors de la troisième, en Andorre, l'ancien pilote de Formule E a signé son premier podium de l'hiver (3e). « C'est notre place (le podium), a-t-il assuré à Clermont. L'an dernier, on s'est battu tout le temps pour cette place, voire mieux. Il n'y a pas de raison que ça soit différent, cette année. L'équipe a amélioré la voiture. Et moi aussi, j'ai progressé, j'ai plus d'expérience. »

« Le championnat n'est pas perdu »Nathanaël Berthon est revenu dans les premières positions, en Andorre, où le Clermontois a fini 3e de la course 2.

En tête du championnat, Aurélien Panis et sa voiture électrique ont déjà fait le trou. Berthon garde néanmoins espoir de refaire son retard, au volant d'une Audi un peu moins performante face à la nouvelle et redoutable concurrence des électriques. « J'ai grillé mes deux jokers, mais le championnat n'est pas du tout perdu. Il ne fait que commencer pour moi. Les courses qui arrivent me conviennent bien, à part peut-être Isola 2000 que j'aime moins. »

Berthon n'a toutefois pas le choix, c'est dans les Alpes du Sud qu'il va devoir entamer sa remontée, s'il veut arriver en bonne position à Super-Besse, le 2 février prochain. Il aborde la 4e course de l'Andros, ce vendredi 11 janvier, avec la rage de vaincre. « J'espère qu'ils (les organisateurs) auront fait de la bonne glace et que je pourrais marquer un maximum de points. »Les déboires du début de saison n'ont pas entamé la confiance de Nathanaël Berthon (ici à droite, en compagnie de Romain Gioffre). "Je ne suis inquiet du tout", dit-il.

Un point perdu mais 20 kg de lest au lieu de 40 

Ce vendredi, sa voiture sera lestée de 20 kg de plomb, au lieu de 40 kg, s'il n'avait pas laissé la 2e place à son coéquipier, Bertrand Balas, en levant le pied avant le drapeau à damiers, le 22 décembre en Andorre. « Pour un point (de perdu), gagner 20 kg, c'est bien. Surtout à Isola où ça monte et descend. » Dans la montée, l'Audi devrait être plus rapide.

Stratégie payante pour l'équipe Comtoyou? Souhaitons-le au pilote clermontois et à son entourage belge, qui ont bien besoin d'une victoire pour se relancer.

 

Raphaël Rochette

Commentaire