Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

Ultime répétition générale pour Issoire

Après la prestation encourageante livrée samedi dernier face à Bergerac (21- 21), l’US Issoire entend franchir un palier supplémentaire dans sa préparation, ce dimanche (16 heures), face à Orléans (Fédérale 2). Une rencontre programmée dans le cadre du 110e anniversaire du club de l’Allier.

« Le match face à Bergerac était une échéance importante car il nous a permis de nous confronter à une équipe de Fédérale 1. Ce test a été plutôt réussi. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’on est arrivé », prévient Christophe Rodier.

L’entraîneur en chef de l’USI attend de ses joueurs le même investissement, ce dimanche, face à Orléans (adversaire des Auvergnats la saison passée), à l’occasion du second et dernier match de préparation des Issoiriens, à une semaine de la réception de Chambéry en ouverture de la saison.

 

Il reste des « places à prendre »

 

« Physiquement, ce sera peut-­être un peu moins exigeant que face à une équipe de Fédérale 1, poursuit le technicien. Mais attention, Orléans sort d’une saison correcte (élimination en 16e de finale de Fédérale 2, N.D.L.R.) et s’est renforcé cet été. »

L’occasion pour les joueurs de prendre un peu plus leurs marques avec le nouveau plan de circulation. Et pour le staff de poursuivre sa revue d’effectif. Comme la semaine dernière, 26 Issoiriens figureront sur la feuille de match.

Après Valentin Boisset et Romain Dagouret, utilisés face à Bergerac, d’autres recrues devraient profiter de cette rencontre pour effectuer leurs grands débuts sous le maillot issoirien. C’est notamment le cas de Simon Soulier, transfuge de l’équipe Espoirs de l’ASM. Il pourrait être imité par Romain Martial.

À une semaine du début de la saison, cet ultime galop d’essai offre une belle opportunité de taper dans l’œil des coachs. D’autant que « des places restent à prendre dans l’équipe qui débutera face à Chambéry », annonce Christophe Rodier. Le message est passé.  

 

Manuel Caillaud

Commentaire