Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Trémoulière (XV de France) : « Un sentiment de frustration »

Attendue aussi bien par « son » public auvergnat que par ses adversaires, Jessy Trémoulière n’est peut-être pas la joueuse qui s’est mise le plus en évidence lors de la défaite du XV de France face à l'Angleterre (10-20), ce samedi, à Clermont. Mais, avec ses cinq points inscrits au pied et ses percées ballon en main, elle s’est quand même montrée à la hauteur. 

Dans le jeu, la France semblait proche de son adversaire. Moins au niveau du score...

« Je sors de ce match avec un sentiment de frustration. On domine la première période mais on ne concrétise pas sur nos temps forts. On fait reculer les Anglaises, on les marque au fer rouge mais on n’inscrit que trois points en se précipitant trop. A l’inverse, les Anglaises viennent quelques fois chez nous et marquent deux essais. C’est ça qui fait la différence. Au final, c’est un match inachevé où on se perd nous-mêmes. On leur a fait trop de cadeaux. »

 

 

Comment appréhendez-vous la revanche en Angleterre la semaine prochaine??

« On va travailler les détails. On ne peut pas perdre autant de ballons au contact, dans les rucks, en touche.» 

 

 

Quel effet cela fait-il d’évoluer au stade Michelin??

« C’est curieux mais je n’ai pas eu tant que ça l’impression de jouer au Michelin. Sans doute parce que le décor et l’ambiance étaient différents par rapport à l’ASM. J’ai l’habitude de jouer dans des grands stades mais c’est vrai que c’était quand même particulier. Toute ma famille et mes amis étaient là. C’est plaisant et rare de jouer avec ce maillot-là devant eux. »

 

 

Avec 13.700 personnes, cela a été encore une belle vitrine pour le rugby féminin.

« Complètement. On remplit les stades en France. On voit vraiment qu’on a conquis le public français et qu’il répond toujours présent. Maintenant c’est à nous de répondre présent. Là, on est déçu pour nos supporters, nos familles, nos amis. »

Commentaire