Actualité sportive en auvergne



Photo © MARCO BERTORELLO

Tirreno-Adriatico : et de cinq pour Alaphilippe !

Julian Alaphilippe a réglé au sprint le peloton des favoris, ce jeudi, au terme de la deuxième étape du Tirreno-Adriatico à Pomarance pour signer sa cinquième victoire de la saison.

Julian Alaphilippe poursuit sur sa lancée. Attendu sur la deuxième étape du Tirreno-Adriatico avec une arrivée en côte à Pomarance, ce jeudi, le Montluçonnais a une nouvelle fois répondu victorieusement. Une habitude depuis le début de la saison où à chaque fois que le profil de course semble l'avantager, il s'impose.

Ce jeudi, au lendemain du contre-la-montre par équipes inaugural bouclé avec sa formation Deceuninck-Quick Step à la 3e place à 37'' des Mitchelton, le scénario de l'étape entre Camaiore et Pomarance (195 km) était idéal pour qu'il puisse jouer la gagne. Une échappée de cinq hommes pas dangereux au général (Maestri, Berhane, Kuriyanov, Schönberger, Irizar) s'extirpait quasiment dès le baisser du drapeau mais était parfaitement contrôlée par les Mitchelton d'Adam Yates qui ne lui laissait pas plus de 4'30'' d'avance.

Dix secondes de bonification prises

Les fuyards étaient revus peu avant l'ultime bosse vers Pomarance (6,8 km à 3,6 %). Une montée en pente très douce qui voyait Primoz Roglic attaquer et étirer le peloton des costauds dans les trois derniers kilomètres. Sans s'affoler, Julian Alaphilippe bouchait le faible écart à l'approche de la flamme rouge. A l'avant du peloton de costauds d'une trentaine d'hommes, le Montluçonnais lançait le sprint à 300 m de la ligne avec Greg Avermaet dans la roue qui ne parvenait pas à l'inquiéter. 

L'Auvergnat signe son cinquième succès de la saison tout en empochant dix secondes de bonification qui lui permettent de remonter à la 8e place au général et de se rapprocher à 27'' du nouveau leader Adam Yates (Mitchelton). Il enfile au passage le maillot du classement par point et celui du classement de la montagne.

Vendredi, la troisième étape entre Pomarance et Foligno (226 km) devrait plutôt sourire aux sprinteurs avant deux journées, samedi et dimanche, qui pourraient voir à nouveau Julian Alaphilippe s'illustrer.

Les classements sur ProCyclingStats.

Vivian Massiaux

Commentaire