Actualité sportive en auvergne



Semenova et les Demoiselles de Clermont de nouveau réunies à Riga

Jacky Chazalon et Elisabeth Riffiod - anciennes gloires du CUC - ont profité de l'Euro de basket féminin, co-organisé par la Lettonie et la Serbie, pour retrouver à Riga leur plus grande adversaire mais néanmoins amie, la géante Ouliana Semenova. Un moment qu'a accepté de partager avec nous Jacky Chazalon.

« Quatre finales de coupe d'Europe, ça crée des liens », rigole Jacky Chazalon. Malgré les défaites aurait-on envie d'ajouter. Car, Ouliana Semenova en aura fait des misères aux Demoiselles de Clermont durant les années 1970. Au cours de cette décennie, les Cucistes iront cinq fois en finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions, dont quatre face au Daugava Riga (Lettonie) en 1971, 1973, 1974 et 1977 (la cinquième, c'était face à Prague en 1976). Pour aucune victoire.

Jacky Chazalon face à Ouliana Semenova.
 

A l'époque, l'immense pivot soviétique, Ouliana Semenova, règne dans toutes les raquettes d'Europe. Ses 2,17 m et sa pointure de chaussures - du 54 - ne laissent aucune chance aux filles en noir.

Plus de quarante ans après, les Demoiselles de Clermont et Ouliana Semenova sont restées amies. Elles se sont même retrouvées à Riga du 27 juin au 1er juillet pour suivre l'Euro de basket féminin, mais aussi et surtout pour effectuer un petit pélerinage...

Elles se sont notamment rendues à la SC Daugavas Sporta Nams, la salle de toutes le finales perdues.

Avant de se rendre au musée du Dauvaga Riga pour poser devant la « Coupe d'Europe que nous n'aurons jamais gagné », relâte avec le sourire Jacky Chazalon.

 

Vincent Balmisse avec Francis Laporte

Commentaire