Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Romain Bardet : son programme à la loupe

De janvier à octobre. En 2020, Romain Bardet sera sur le pont pendant 10 mois au cours d'une saison basée sur le Giro, les JO de Tokyo et les Mondiaux de Martigny en Suisse. Autre point notable, le Brivadois sera engagé sur trois courses françaises seulement. 

Comme il l'a annoncé mercredi matin à Vaujany, Romain Bardet ne sera pas engagé sur le Tour de France. Cette décision entraîne du coup des modifications importantes dans son calendrier. Son premier gros objectif de la saison étant le général sur le Giro (du 9 au 31 mai), le Brivadois va donc entamer sa saison bien plus tôt. Sa première course sera le Tour Down Under en Australie (21 au 26 janvier). Une épreuve qu'il découvrira. Romain Bardet prendra part ensuite aux épreuves françaises. "Après l'Australie on va se concentrer sur les courses française avec le Tour du Haut-Var (22 au 24 février) et les Boucles  Dômes-Ardèche", annonce Julien Jurdie, directeur sportif de la formation AG2R - La Mondiale. Avec l'ambition de gagner. « Car c'est important de réapprendre à lever les bras », insiste le directeur sportif.  

En Italie au mois de mars

Puis viendra le temps des courses italiennes. Un moment très important pour Romain Bardet en vue du Giro. « Les routes italiennes sont sinueuses et très particulières, explique Julien Jurdie. Il sera important pour Romain de participer à ces épreuves en vue du mois de mai ».

Le programme italien de mars s'articulera donc autour des Strade Bianche (7 mars) et du Tirreno Adriatico (11 au 17 mars). Pas étonnant de voir le leader de l'équipe sur les blancs chemins de Toscane tant il avait apprécié les Strade Bianche lors de son unique participation en 2018 où il avait terminé à la 2e place. Il prenda part également au Tour des Alpes (du 20 au 24 avril).

Mais quid des classiques ardennaises du printemps ? On le sait, Romain Bardet est un amoureux de la doyenne Liège-Bastogne-Liège. Malgré le début du Tour d'Italie quelques jours plus tard, l'Auvergnat ne veut pas la galvauder. Ce sera sa seule classique du printemps.

Jouer le général au Giro

Quelques jours plus tard, Romain Bardet s'envolera donc pour la première fois sur le Tour d'Italie. Malgré les trois chronos (pour une soixantaine de kilomètres au total), l'Auvergnat prendra le départ pour jouer le général à fond. « C'est une course que j'ai envie de courir avec motivation et détermination. Les trois chronos ne me posent pas de problème. On verra comment se déroule la course. »  L'aspect débridé du Giro l'attire particulièrement. « Je vais retrouver de nouvelles routes, des schémas de course où les coéquipiers ont un peu moins d'importance. Une course où les leaders peuvent plus s'expliquer entre eux », déclare-t-il. Le dernière semaine s'annonce terrible avec notamment l'ascension du Stelvio lors de la 18e étape (28 mai).

La Vuelta comme rampe de lancement pour les Mondiaux

Passé ce premier gros bloc, Romain Bardet glissera doucement vers ses deux gros autres objectifs. Les JO de Tokyo et les Mondiaux de Martigny en Suisse. Deux courses d'un jour aux profils très montagneux et qui siéent parfaitement à ses qualités. Pour préparer les Jeux Olympiques, Romain Bardet s'engagera sur les championnats de France à Plumelec mais aussi sur le Tour de Pologne. Concernant les Mondiaux, il devrait se servir de la Vuelta pour les préparer. Une course où il ne devrait pas jouer le général mais plutôt chasser quelques étapes.

L'Auvergnat ponctuera sa saison par le Tour de Lombardie. Un programme au final qui ne ressemble aucunement avec ce qu'il avait réalisé jusqu'alors. Cela tombe bien, c'est exactement ce que Romain Bardet recherchait.

Son calendrier

Janvier : Tour Down Under (21 au 26)
Février : Tour du Haut-Var (22 au 24), Boucles Drôme-Ardèche (29 février et 1er mars)
Mars : Strade Bianche (7), - Tirreno-Adriatico (11 au 17 mars)
Avril : Tour des Alpes (20 au 24), Liège-Bastogne-Liège (26)
Mai : Tour d'Italie (9 au 31)
Juin : Championnats de France à Plumelec (21)
Juillet  : Tour de Plogne (du 5 au 11), Course en ligne des JO de Tokyo (25)
Août : Tour d'Espagne (du 14 au 6 septembre)
Septembre : Mondiaux de Martigny en Suisse (27)
Octobre : Tour de Lombardie (10).

Arnaud Clergue

Commentaire