Actualité sportive en auvergne



Photo © Rémi DUGNE

Roland Garros Juniors : occasion ratée pour Tubello, Jacquet un peu court

La Montferrandaise Alice Tubello, qui a eu deux balles de match, a été éliminée d’entrée, au tournoi de Roland-Garros juniors, par la tête de série n° 6, l’Américaine Hurricane Tyra Black, ce lundi.

N’ayant pas hérité d’un tirage au sort des plus favorables, avec la n° 6 du tournoi et n°13 mondiale, c’est pourtant bien Alice Tubello qui a longtemps donné l’impression de pouvoir s’imposer, samedi fin de matinée, porte d’Auteuil.

La jeune Auvergnate mena en effet 6-3, 4-1 avec double break. Ne pouvant valider le deuxième, elle continua cependant un temps de faire la course en tête (5-3). Avant de baisser de pied. Et commençant à subir les trajectoires de l’Américaine, elle vit cette dernière revenir à hauteur (5-5). Se révoltant en avançant dans le court, une fois menée 40-15 sur service adverse, Tubello alla au contraire s’offrir un nouveau break et même une première balle de match sur sa mise en jeu à 40-30. Mais ne passant pas sa première balle, elle subit, sur la 2e, un gros retour de Black qui poussa ensuite Tubello au tie-break. Où, là encore, l’Auvergnate eut sa chance à 6-5 mais service à suivre de Black qui enchaîna jusqu’au gain de ce jeu d’autant plus décisif qu’il plaça l’Américaine, toute justesse retrouvée depuis longtemps, sur la voie royale (3-6, 7-6, 6-0).

Rageant et encourageant pour le coach Nicolas Morillon?: « Ça doit cependant être jugé comme un bon match pour elle. Elle s’est tenue pendant un set et demi à une bonne stratégie, avec de la maîtrise mais ensuite Black, qui a gardé son calme, a pris les rênes, avec un bras relâché et Alice a reculé. C’est encore un peu la différence entre elle et le top mondial junior. »


De son côté, avec l’Américain Toby Alex Kodat, Kyrian Jacquet retrouvait un adversaire qui, lors de leur dernière confrontation, à Beaulieu, voilà quelques semaines, l’avait emporté en deux manches (6-2, 6-3). Bis repetita, samedi, de façon un peu moins nette (6-2, 6-4) puisque le jeune Montferrandais mena 4-3 en deuxième manche.

 

Jean-Philippe Béal

Commentaire