Actualité sportive en auvergne



Photo © GAIZKA IROZ

Pau - ASM : la victoire clermontoise en chiffres

A Pau, seule la victoire (23-20) fut belle pour l'ASM. Pour le reste, les Clermontois ont eu beaucoup de mal à mettre de la continuité dans leur jeu. La faute à de trop nombreux turnovers concédés. La touche a été également problématique.

9

Soit le nombre de franchissements réalisés par les hommes de Franck Azéma. C'est trois de plus que leurs adversaires. Pourtant, les Clermontois se sont créés très peu d'occasions d'essai dans cette rencontre. Et personne ne peut se targuer d'avoir eu le sentiment que la défense paloise ait été déstabilisée outre mesure. En revanche, c'est bien sur deux franchissements que l'ASM a marqué ses deux essais (Iturria 49e et Raka 77e).

16

Si l'ASM n'a pas pu tirer profit de ses nombreux franchissements, c'est avant tout à cause des ballons rendus. Conséquence le plus souvent de trop nombreuses fautes de main. Sur cette rencontre, les Clermontois ont concédé 16 turnovers (contre 15 côté palois). C'est évidemment beaucoup trop.

3

Dans cette statistique concernant les turnovers, la touche a apporté son écot. Ce fut l'un des domaines défectueux samedi soir sur la pelouse du Hameau. L'ASM a rendu trois ballons sur ses propres lancers. Là aussi c'est beaucoup trop.

14

Arthur Iturria a été le meilleur clermontois samedi soir. Si on a beaucoup vu le deuxième ligne sur le plan offensif (2 franchissements, 60 mètres parcourus et 1 essai), il s'est également beaucoup démené en défense. Arthur Iturria a ainsi réalisé 14 plaquages sans en manquer un seul.

 

Arnaud Clergue

Commentaire