Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Papadakis-Cizezon, seulement les Mondiaux cet hiver

Les Clermontois Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, quadruples champions du monde et vice-champions olympiques 2018 de danse sur glace, ont décidé de ne patiner cet hiver qu'aux Mondiaux 2021, programmés en mars à Stockholm (Suède), et seront donc absents des Championnats d'Europe en janvier.

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ne participent pas en ce moment au circuit du Grand Prix de patinage artistique, qui rythme traditionnellement la première moitié de saison mais a été affecté par les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 et remodelé.

« On va directement viser les Championnats du monde », déclare Gabriella Papadakis lors d'une visioconférence avec l'AFP, l'Equipe et France Télévisions. « On s'est dit que c'est ce qui est le plus raisonnable pour éviter de s'entraîner et de se prendre des murs. »

On ne se préparera pas pour les Championnats de France, ni pour les Championnats d'Europe

« On ne se préparera pas pour les Championnats de France, ni pour les Championnats d'Europe, complète Guillaume Cizeron. On s'est donné une grande ligne droite jusqu'aux Championnats du monde, plutôt qu'une saison en dents de scie avec des incertitudes de voyage, sans savoir si "Gaby" pourrait ou non revenir à Montréal pour s'entraîner (elle n'a pas de visa de résident, ndlr)... On n'a pas envie de se retrouver bloqués en Europe à ne pas pouvoir s'entraîner, loin de chez nous, ou séparés dans deux pays différents.»

Leur dernière compétition remonte à janvier 2020

La dernière compétition des deux danseurs clermontois remonte à janvier 2020, aux Championnats d'Europe à Graz (Autriche). Les quintuples champions d'Europe y avaient connu leur première défaite depuis près de deux ans.

Les Mondiaux 2020 prévus en mars à Montréal avaient ensuite été annulés en raison de la pandémie de Covid-19. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron n'ont plus participé à une compétition depuis janvier 2020, à Graz (Autriche), où les Clermontois avaient perdu leur titre européen.

Puis les restrictions sanitaires toujours en vigueur, voire renforcées, à travers la planète, ont conduit la Fédération internationale de patinage (ISU) à adapter l'organisation habituelle du Grand Prix cet automne : au mieux, les meilleurs patineurs mondiaux ne participent qu'à une étape au lieu de deux cette année, et uniquement dans leur pays ou la zone géographique où ils s'entraînent.

Grand Prix de France annulé

Le Grand Prix de France, initialement prévu à Grenoble mi-novembre, où le duo clermontois devaient patiner, a été annulé mi-octobre.

Quatorze mois séparera ainsi leurs deux plus récentes compétitions internationales.

Les Mondiaux 2021, programmés du 24 au 27 mars 2021, sont un passage obligatoire dans la course à la qualification pour les JO 2022.

Commentaire