Actualité sportive en auvergne



Photo © BOILEAU FRANCK

NM3 : coup de projecteur sur les quatre clubs auvergnats

Quatre clubs auvergnats évolueront en Nationale masculine 3 de basket cette saison : Le Clermont Basket, le Stade Clermontois, l'ALFA Saint-Jacques et la réserve de Vichy-Clermont. 

Le Clermont Basket

Passé à un cheveu de la montée, le solide et renforcé Clermont Basket remet les ambitions de ses moyens sur le parquet, cette saison.

 

La photo. Le CB est un bloc. Une indéfectibe famille, installée en Nationale depuis 10 ans, où « les anciens ne s’arrêtent pas tant qu’ils sont compétitifs », sourit Ludovic Sozedde, en clin d’œil aux trentenaires. Face à l’unique départ­ - du meneur Thomas Provenchère - trois jeunes renforts la rejoignent avec les mutations de Lucas Tournery (ex-­JAVCM), doublure du poste 1 Antoine Chatard, et Clément Chupin (ex-ASM, 1­-2), plus l’intégration du 3-­4 Sylvain Bony.

 

Le zoom. La reprise a sonné tôt et sur le ton du « sérieux et de l’engagement » à Granouillet. « Les mecs étaient prêts physiquement », rappelle l’entraîneur. Qui a revisité le jeu cébiste. Première équipe défensive de sa poule la saison dernière, Clermont Basket entend, bien sûr, le rester. Mais aussi donner un coup de booster général en utilisant les qualités athlétiques d’un groupe toujours sans double­mètre. Sur les plans défensif et offensif. « On va essayer de jouer plus vite que l’année dernière et se partager plus la balle afin que tout le monde soit dangereux sur le terrain ». Bref ! L’option implication et basket total.

 

L’objectif. A l’instar des autres, les Clermontois apprécient leur retour dans une poule recentrée et aux trois derbies propres à remplir les salles auvergnates. « Comme l’an passé, on jouera le haut de tableau ; on veut au moins se retrouver sur le podium », expose Sozedde. Sans voiler les ambitions d’une formation demeurée « à un panier du rêve » en avril. « Notre objectif premier est de réaliser une très bonne saison et, si tout se passe bien, une saison exceptionnelle. Mais cela se décide le dernier mois. »

 

Un effectif qui peut regarder vers les sommets (absent Médéric Aubry).
 

Clermont Basket :

Départ. Thomas Provenchère (Saint-Priest, NM3).

Arrivées. Lucas Tournery ; Clément Chupin ; Sylvain Bony.

Effectif. 4. Valentin Pejoux (1,84 m, 21 ans) ; 6. Lucas Tournery (1,78 m, 18 ans) ; 7. Jordi François (1,84 m, 27 ans) ; 8. Clément Chupin (1,78 m, 24 ans) ; 9. Sébastien Salvis (1,92 m, 33 ans) ; 10. Sylvain Bony (1,92 m, 20 ans) ;11. Antoine Chatard (1,77 m, 30 ans) ; 12. Romain Tourgon (1,91 m, 28 ans) ; 13. Johan Eyraud (1,98 m, 39 ans) ; 14. Florent Gitenait (1,95 m, 30 ans) ; 15. Jean Armin Kane (1,91 m, 20 ans).

Entraîneurs. Ludovic Sozedde ; Mathis Coatrieux (adjoint).

 

Le Stade Clermontois

Neuvième, la saison dernière, le Stade Clermontois vise encore le maintien plus l’intégration des jeunes.

 

La photo. On y voit l’attachement aux couleurs. Gaume, Maccow, N’Soki, Keller et les autres... Pour quitter la familiale maison « rouge et bleu », en fait : le travail ou les études, les raisons respectives d’Abdoul Diabaté (poste 3), parti à Lyon, et du matheux Clément Pabiot (1). Quant aux nouvelles têtes, elles n’enfilent pas le maillot clermontois pour la première fois ; ni l’arrière Silvère Lemaire, venu de Nohanent, ni l’intérieur Abib Diouf, déjà licencié mais sur la touche après opération des croisés.

 

Le zoom. Du volume physique (sans Diabaté) et de la disponibilité (4 tout jeunes papas et 2 joueurs en alternance professionnelle) en moins vont obliger le Stade à « compenser ». Thomas Faye le sait : « Notre chance, ce sont les cadets de 2003 de Thomas Romero qui vont partager l’entraînement et, pour certains, intégrer les matchs ». Sur le parquet - dans un groupe L « plus basket » qui devrait souligner les contenus collectifs - le coach et directeur sportif mettra l’accent sur le jeu demi­terrain et l’organisation défensive.

 

L’objectif. A rassembler les paramètres -­ nouvelle poule, conditions d’entraînement, départs - ­« pas sûr qu’on puisse viser autre chose que le maintien sec », calcule Thomas Faye. « On n’a pas fait le plus dur l’année dernière. Entre les 4 promus et les 4 « monstres » dont le CB, il va falloir se battre ». Reste que le Stade, qui en a terminé avec l’ascenseur, place son ambition principale au­-delà de sa 2e saison consécutive en NM3. « Avec l’intégration des jeunes, on veut mettre le club dans une dynamique pour l’avenir ».

 

Un groupe stabilisé en Nationale et qui veut travailler pour l’avenir.
 

Stade Clermontois : 

Départs. Abdoul Diabate (Lyon SO, NM3) ; Clément Pabiot (Maréchat, RM3).

Arrivées. Sylvère Lemaire ; Abib Diouf.

Effectif. 4. Philippe Gaume (1,76 m, 28 ans) ; 5. Xavier Jamin (1,78 m, 28 ans) ; 6. Silvère Lemaire (1,92 m, 27 ans) ; 7. Yoann Garraud (1,98 m, 28 ans) ; 8. Benoit Viallard (1,90 m, 28 ans) ; 9. Nicolas Letort (1,87 m, 26 ans) ; 10. Ron N’Soki (1,91 m, 31 ans) ; 12. Florent Keller (1,96 m, 31 ans) ; 13. Paul Guicheney (1,96 m, 20 ans) ; 14. Abib Diouf (1,97 m, 21 ans) ; 15. Thibault Maccow (1,98 m, 31 ans).

Entraîneurs. Thomas Faye ; Laurent Epaminondas (adjoint).

 

ALFA Saint-Jacques

L’ALFA débarque en Nationale. Avec la flamme qui a embrasé la Pré-Nationale, la saison passée.

 

La photo. Leader de PréNat, champion de l’Aura ! A l’appel de cette historique première en Nationale, seules des raisons professionnelles pouvaient empêcher Boukeffa, meneur-­scoreur parti à Marseille, de vivre la récompense avec la team. Une « perte importante », selon Amine Fatih, au sein d’un groupe renforcé. Sur le roster alfasien, en effet, apparaît un transfert de taille ­- Emeric Tardieu, pivot du CB­ deux non­-mutés expérimentés - Chris Naffer (1) et Naïm El Khdar (2-­3) - plus quatre joueurs « qui vont graviter autour de l’équipe et pourront l’intégrer » : Della Savia (2), Monier (1), Berkani (4) et El Afghani (2­3).

 

Le zoom. Anciens plus nouveaux : tous les secteurs de jeu s’y retrouvent. Avec effet à la mène. « Je vais jouer différemment, cette année, avec beaucoup d’arrières », envisage le coach et pas uniquement pour la montée de balle mais « créer, percuter, shooter ». Un scoring harmonisé. « L’an dernier, 80% des points venaient de l’extérieur. Cette année, c’est beaucoup plus équilibré, le danger peut venir de partout ». Voilà pour le dispositif car, côté style enflammé, pas de changement : « Je reste sur les valeurs de l’équipe. Être agressif au bon sens du terme, c’est son fond de commerce, son ADN. On ne va donc pas ralentir le jeu », précise le technicien clermontois, sans négliger, non plus, la création offensive sur demi-­terrain.

 

L’objectif. Il coule de source pour les promus du plateau. « Rien de nouveau au soleil, confirme Fatih, ce sera le maintien et rien d’autre ». Avec ses obligations : « gagner à domicile où les matchs comptent double ». Mais à Thévenet et son « gros » public, cela relève du domaine du possible...

 

Les Verts vont découvrir la N3.
 

ALFA Saint-Jacques :

Départ. Laïd Boukeffa (SMUC, NM2).

Arrivées. Naffer, El’Khdar, Tardieu, Della Savia, Monier, Berkani, El Afghani.

Effectif. 4. Rémi Bauer (1,80 m, 30 ans) ; 5. Chris Naffer (1,75 m, 38 ans) ; 6. Nourredine Abdallah (1,78 m, 31 ans) ; 7. Naïm El’Khdar (1,82 m, 41 ans) ; 8. Pierre-Antoine Della Savia (1,80 m, 23 ans) ; 9. Bertrand Somda (1,87 m, 38 ans) ; 10. Téo Gauthier (1,92 m, 25 ans) ; 11. Jean-Charles Affoyon (1,80 m, 34 ans) ; 12. Jérémie Legrand (1,92 m, 25 ans) ; 13. Bafode Kaba (2 m, 19 ans) ; 14. Michael Monteil (1,96 m, 30 ans) ; 15. Emeric Tardieu (2 m, 33 ans) ; Enzo Monnier (1,79 m, 17 ans) ; Brice Berkani (1,95 m, 26 ans).

Entraîneur. Amine Fatih ; Christophe Lacazette (adjoint).

 

Vichy-Clermont (B)

La réserve de la JA Vichy-Clermont Métropole entame sa troisième saison en Nationale 3 avec un troisième entraîneur.

Nouveau responsable du centre de formation après le départ d’Erwan Pottier (qui avait lui­-même succédé à Willy Sénégal), Joris Mercier, en provenance du club de Sablé Basket, dont il était le directeur technique, sera à la tête d’un effectif qui a connu seulement deux départs à l’inter­saison.

Une stabilité qui devrait permettre à la réserve pro de ne pas connaître le retard à l’allumage subi la saison dernière. Les joueurs ont désormais une année d’expérience du niveau. Cinq d’entre eux (César, Guisse, Da Silva, Dimpre et Tape), partenaires d’entraînement des pros depuis la reprise le 12 août, ont même découvert l’intensité de la présaison de Pro B.

Les jeunes de NM3 pourront également compter sur les deux anciens de l’effectif, Maxime Muratore et David Melody, pour les guider. Si l’objectif reste le maintien, Joris Mercier ne cache pas qu’il aimerait l’obtenir beaucoup plus tôt que lors du précédent exercice. « Le but est de voir une progression de l’effectif. Que l’on soit plus tranchant dans la deuxième partie de championnat, dans l’agressivité et les stops défensifs, dans le jeu de relance », précise le technicien, qui espère intégrer progressivement les U18 du club en cours de saison.

La réserve de la JAVCM a déjà pu se frotter à deux futurs adversaires lors de sa préparation. Elle s’est imposée contre le promu ALFA Saint­-Jacques et s’est inclinée sur le parquet du Clermont Basket, sans Guisse ni Da Silva. « C’était bien par séquence, dans la vitesse d’exécution et l’agressivité. Mais on a manqué de constance », analyse Joris Mercier, qui fera son baptême du feu sur le banc de la JAVCM à Tulle, samedi.

L’effectif n’a pas beaucoup évolué.
 

Vichy-Clermont (B) :

Départs. Dylan Ferreira-Alves (Prissé-Mâcon, N2), Antoine Gavois (Grenoble Basket, N3).

Arrivée. Melvyn Da Silva (Espoirs Châlons-Reims).

Effectif. Dimitri César (1,83 m, 20 ans, poste 1/2), Axel Courthial (1,90 m, 18 ans, poste 2), Mammadou Guisse (2 m, 18 ans, poste 3/2), Nil Dimpre (1,98 m, 20 ans, poste 3), David Melody (1,92 m, 42 ans, poste 2/3), Hugo Sammartano (2,04 m, 18 ans, poste 4), Melvyn Da Silva (1,98 m, 20 ans, poste 4), Richard Tape (2,06 m, 19 ans, poste 5), Maxime Muratore (1,98 m, 31 ans, poste 5/4).

 

Francis Laporte et Olivier Rezel

Commentaire