Actualité sportive en auvergne



Photo © Jérémie Fulleringer

Les quatre règles de base pour bien randonner

Se renseigner sur les conditions météo, savoir s’orienter, se prémunir des insolations et avoir un équipement adapté… Voila les quatre piliers dressés par la Fédération française de randonnée pour garantir la sécurité des randonneurs, et plus particulièrement en montagne.

1. Se renseigner sur les conditions météorologiques

Il convient de bien se renseigner sur le site de Météo France, qui met à disposition de ses usagers des bulletins régulièrement mis à jour sur l’évolution de la météo en montagne. Toutefois, le promeneur ne doit pas se dispenser de repérer les signes avant-­coureurs de l’orage, et, le cas échéant, ne pas s’abriter sous les arbres, éviter les hauteurs et s’isoler du sol en s’asseyant sur un sac. 
 
 
2. Savoir s’orienter
Deuxième écueil sur le chemin du randonneur, la désorientation, fruit d’une mauvaise préparation de sa sortie. À cet effet, il est important de bien repérer son itinéraire en se munissant d’une carte topographique. Il faudra aussi se familiariser avec les bases de l’orientation sur une carte, en repérant sommets, bois et bâtiments. Par ailleurs, la randonnée étant d’ores et déjà une activité 2.0, elle ouvre aux aficionados des nouvelles technologies, des perspectives inédites, grâce à l’usage de plus en plus répandu des GPS, désormais présent sur tout bon smartphone, ainsi qu’une myriade d’applications connectées. 
 
 
3. Se prémunir des insolations
L’ennemi le plus farouche du promeneur demeure l’insolation. Chaque année, elle frappe des milliers d’estivants. Et, bien qu’elle soit le plus souvent bénigne, il ne faut pas sous-­estimer ses conséquences, qui peuvent s’avérer durables. Pour s’en prémunir, il suffit pourtant simplement de se couvrir la tête, de s’hydrater à intervalles réguliers et d’éviter de partir aux heures les plus chaudes de la journée. Quatre piliers pour limiter les risques. 
 
 
4. Prévoir un équipement adapté à la randonnée
À l’évidence, les chaussures sont le premier équipement dont le randonneur doit se préoccuper. Les chaussures à semelle trop molles doivent être écartées car elles s’usent trop vite. En outre les chaussures à tige basse ne tiennent pas suffisamment bien le pied et peuvent provoquer des entorses. Prévoir aussi un imperméable car la météo ne tombe pas toujours juste et les orages de montagne sont particulièrement dangereux. 
Commentaire