Actualité sportive en auvergne



Photo © AFP

Les chiffres à retenir du match Toulouse - ASM

Au terme d'une rencontre totalement folle ponctuée par dix essais (cinq de chaque côté), l'ASM s'est finalement inclinée sur le fil, ce dimanche, à Toulouse (47-44).

40. Comme le nombre de défenseurs clermontois battus par les Toulousains en 80 minutes. Un record dans la saison des Auvergnats. Le Stadiste qui a donné le plus de fil à retordre à la défense auvergnate se nomme Cheslin Kolbe, qui a battu à lui seul sept défenseurs (dont cinq sur la même action). Suivent ensuite Sofiane Guitoune et Antoine Dupont avec respectivement six et cinq défenseurs battus.

 

13. L'ASM a franchi à treize reprises le rideau toulousain. Près d'un tiers de ces franchissement ont été réalisés par Damian Penaud (quatre franchissements), l'un des Clermontois les plus remuants ce dimanche. En face, les Toulousains n'ont réussi à franchir la défense des « Jaune et Bleu » qu'à six reprises.

 

122. Damian Penaud est le joueur qui a parcouru le plus de mètres ballon en main ce dimanche : 122 au total. Son essai en contre de 60 mètres est venu faire gonfler le total du Clermontois, auteur d'un triplé ce dimanche.

 

5. Si les Auvergnats ont globalement bien résisté en mêlée fermée (4/5 sur leurs propres introductions), ils ont en revanche plus souffert dans le secteur de la touche. Au total, les « jaune et bleu » ont égaré cinq lancers sur douze. Beheregaray en a échappé deux en première période. Mais c'est surtout en fin de match que les Clermontois ont rencontré le plus de difficultés. Lors des dix dernières minutes, après les sorties de Beheregaray et Ulugia sur blessures, Clermont n'avait plus de talonneur de métier sur le terrain. Parra et Laidlaw s'y sont collé ... sans réussite. L'ASM a égaré trois ballons. Sans munition, les partenaires d'Alexandre Lapandry subissaient la pression des Toulousains et finissaient par craquer.

 

16. Le nombre de plaquages réussis par Damien Chouly durant ce match. Un sans-faute pour le troisième-ligne clermontois (16/16), qui termine meilleur plaqueur de cette rencontre. Parmi les Auvergnats les plus efficaces dans ce domaine, citons également Giorgi Beria (14/15), Jaco Van Tonder (10/10), Sébastien Vahaamahina et Paul Jedrasiak (9/9). Au final, Clermont a réussi 74 % de ses plaquages dans ce match (114/154).

 

Manuel Caillaud 

Commentaire