Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Le HBCAM 63 retrouve le goût de la victoire

Le HBCAM 63 a signé un précieux succès face à Bègles (30-29), samedi, lors de la troisième journée du championnat de Division 2 Féminine.

Jamal El Kabouss avait annoncé la couleur depuis plusieurs semaines. Après deux premières journées de D2 Féminine compliquées, l'entraîneur du HBCAM 63 misait beaucoup sur la réception de Bègles pour réellement lancer la saison des Métropolitaines. Un match crucial marqué par une victoire (30-29) aussi importante pour le classement que pour le moral du groupe.

Vous aviez annoncé que ce match contre Bègles devait marquer votre début de saison. Mission accomplie.

« On est entré dans le championnat et ce sera comme cela à chaque journée. Personne ne nous donnera des points ou des buts faciles. On vient de battre une belle équipe de Bègles avec une excellente gardienne, de très bons éléments qui jouent ensemble depuis plusieurs saisons et qui évoluaient ensemble à Aunis, la saison dernière, en Division 2. On n’a pas été dedans tout de suite. On a rencontré de gros problèmes dès le départ avec le pivot. Il a fallu intervenir pour que la défense réagisse. On repasse devant, on aurait pû et on aurait dû maintenir ce même tempo pour retourner aux vestiaires avec un avantage plus conséquent que ce petit but d’avance, mais on s’est un peu reposé. La situation s’est aussi reproduite en seconde mi-temps ».Beatriz Sousa a beaucoup pesé en attaque lors de la première période où elle a signé 9 de ses 11 buts.

Après trois journées, quel est votre sentiment sur ce championnat ?

« Cette équipe de Bègles sera un adversaire. Derrière les deux favoris, la troisième et la quatrième place seront difficiles à jouer. Il va falloir sortir des matchs comme celui face à Bègles, mais il faudra jouer comme on l’a fait lors du dernier quart d’heure pendant un match entier. Il faudra de l’abnégation, de la continuité et toujours aller vers le but. Dès qu’on commence à refuser le jeu et à évoluer de manière latérale, on s’expose aux contres et aux interceptions ».

 

Vous avez pu compter sur de grosses performances offensives de Sousa avec 11 buts et Blezes qui en a marqué 9, dont 5 dans le dernier quart d’heure ?

« L’idée initiale était de ne pas faire commencer Enora Blezes, puis Beatriz Sousa, mais la tournure du match m’a obligé à la faire rentrer tout de suite. Bea a été très sollicitée sur la première mi-temps et même en seconde sur les jets de 7 m. Mais une fois qu’Enora s’est remise en mode canonier, je ne pouvais plus changer. Il fallait maintenir l’intensité et surtout la gnac ».Victoria Alric et Jessica Ferreira, les deux gardiennes du club métropolitain, peuvent se féliciter. Elles ont à tour de rôle apporté leur pierre pour signer la victoire.

Un mot sur le comportement des recrues ?

« Elles commencent à monter en puissance. Marie-Charlotte Rittore est de mieux en mieux. Waffya Djabour devait disputer les dix premières minutes et Marie-Charlotte prendre le relais, pour qu’on finisse avec Waffya qui devait amener ce gaz supplémentaire. Dans le but, Victoria Alric a rendu la pareille à Jessica Ferreira. Il y a l’action du penalty, le petit lob qu’elle lit parfaitement et surtout cet arrêt déterminant à l’aile dans la dernière minute ».

Place au déplacement au Pouzin la semaine prochaine ?

« C’est un derby Auvergne – Rhône-Alpes et je sais déjà qu’on sera particulièrement attendu par Le Pouzin (NDLR : vainqueur ce week-end à Bouillargues 37-38). Une semaine de travail nous attend. C’est une équipe dense et physique qui ne nous donnera rien ».

 

Jean-François Nunez

Commentaire