Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

Lapandry (ASM) : "Seule la victoire est belle"

Entre deux rencontres de Coupe d'Europe, l'ASM a assuré l'essentiel, samedi soir, en s'imposant (30-13) face à Agen au Michelin. Auteur d'un match correct, sans artifices, Alexandre Lapandry est revenu sur la victoire des siens.

C'était un match compliqué ? 

« Oui, on le savait. On est tombé sur une équipe d'Agen accrocheuse, qui a fait un bon début de saison et qui a pris des points à l'extérieur. La victoire fait du bien et c'était important de prendre quatre points. C'est fait. Maintenant, il faut qu'on bascule vite sur la Coupe d'Europe. »

 

Vous vous êtes fait surprendre dès l'entame de match, Clermont a eu du mal à entrer dans cette rencontre ? 

Oui, ils ont fait une bonne entame. Ils nous ont posé beaucoup des problèmes sur des phases de combats. On le savait, mais on a su construire notre victoire sur la deuxième mi-temps. 

 

« On a su réagir »

 

Ce n'est pas forcément très rassurant ce que vous avez fourni ce samedi soir ? 

« Au contraire, je pense que c'est rassurant. On a été serein, on est revenu au score à la mi-temps et au final, on va chercher la victoire. Tous les matchs sont différents, on aurait bien voulu mettre 40 points à Agen. Mais le rugby, c'est des phases de combat. Ils nous ont posé des problèmes et malgré cela, on a su réagir et construire la victoire. »

 

Est-ce que c'était un match piège ? 

« Non, parce qu'on était prévenu. On s'était déjà fait avoir contre Pau. L'essentiel est fait. Il y a 30-13 à la fin, on aurait pu avoir un point de bonus. Mais voilà, les conditions n'étaient pas très favorable. Félicitation à l'équipe d'Agen qui a fait un bon match ici. »

 

Il se fait attendre ce point de bonus ? 

« Oui, c'est sûr qu'on aurait voulu l'avoir. Mais Agen est une équipe qui ne joue pas le Challenge Européen comme la Champions Cup. Les Agenais se focalisent plus sur le Top 14. Mais seule la victoire est belle. »

L'ASM a assuré l'essentiel face à Agen

Cette victoire était capitale pour rester dans le bon wagon ? 

« Cette victoire fait vraiment du bien. En plus, entre deux matchs de Coupe d'Europe, quand tu reviens en championnat, ce n'est pas évident. C'est plus dur. On change de wagon, avant de repartir sur un beau match qui arrive. »

 

Il faut aller gagner à Bath maintenant ? 

« Effectivement. Il faut bien récupérer. On a six jours pour faire un bon pas sur la qualification. Si on veut continuer dans la Coupe d'Europe, il va falloir faire un gros match à Bath. »

 

Propos recueillis par Pauline Benard

Commentaire